Les enjeux sont faits

Les enjeux sont faits
19/05 - 18:00 | Il y a 3 mois

Samedi soir à 21h, les Girondins et Lorient batailleront pour atteindre leurs objectifs respectifs. Avec une perte de vitesse sur les trois derniers matchs, Bordelais et Lorientais ont pour obligation de remettre la marche avant pour espérer conquérir l’Europe ou le maintien. 

L’enjeu du match

Le FC Lorient n’a pas le choix. 18eme et en position de barragiste face au 3eme de L2 qui sera entériné vendredi soir dans une course trépidante à la montée en L1, le club morbihannais peut avoir l’espoir d’éviter ce match couperet et de se sauver définitivement en battant les Girondins. Les adversaires directs des Merlus, Dijon et Caen, (respectivement 17eme et 16eme), n’ont qu’un point d’avance et se déplacent à Toulouse et à Paris. Un nul pourrait même suffire à Lorient pour sortir de la zone rouge si Caen est battu sur le terrain du PSG en raison d’un meilleur goal-average, mais dans cette configuration, une victoire surprise de Bastia à Marseille ferait sortir le club corse du marasme et clouerait Lorient à sa place de barragiste.

Du côté des Girondins, le calcul est simple : tout autre résultat qu’une victoire en Bretagne laisserait le FCGB à la merci du résultat de la finale de Coupe de France entre Paris et Angers. Une victoire du SCO, déjouant les pronostiques, priverait Bordeaux d’Europa League via la 6eme place. Avec un point de retard sur Marseille, et 5 buts de retard au goal-average, Bordeaux ne pourra se permettre le luxe d’enchaîner un quatrième match nul de rang pour assurer son avenir européen. Mais Jocelyn Gourvennec et ses hommes devront compter impérativement sur sur une performance bastiaise au Stade Vélodrome pour atteindre l’objectif final… Un résultat qui aurait aussi des répercussions sur le maintien lorientais en L1.

La forme des deux équipes

Requinqués après leur victoire à Nancy fin mars (2-3), les joueurs lorientais ont pris 9 points sur 15, étrillant notamment Lyon au Parc OL (1-4) et Metz au Moustoir (5-1) pour se replacer dans la course au maintien alors qu’ils semblaient s’acheminer inexorablement vers la L2 après des mois de galère en position de lanterne rouge. Mais une défaite à Nantes fin avril (1-0), un nul face à Angers (1-1) et une déroute dans le match à ne pas manquer face à Bastia dimanche dernier (2-0), ont replongé Lorient dans une situation de tension avant le coup de sifflet final de la saison 2016-2017.

Les Girondins qui semblaient partis pour conquérir la 5eme place et laisser Marseille derrière eux, n’avancent plus depuis trois matchs. Corrélé au parcours tonique des Marseillais depuis plusieurs rencontres, le destin girondin est en train de s’échapper temporairement des bras de l’Europe. Incapables de battre le promu dijonnais en pleine bataille pour le maintien (0-0) ni une équipe de Saint-Etienne sans objectif après avoir mené deux fois au score à Geoffroy-Guichard (2-2), les Girondins n’ont pas non plus réussi le match de leur saison face au rival marseillais en partageant les points à domicile (1-1). Dans ces conditions, Bordeaux est dans l’obligation d’augmenter la cadence une dernière fois pour gagner à Lorient et espérer encore terminer 5eme.

 

 

Les joueurs

Le fin de saison lorientaise se fera dans la douleur, et le dernier match face à Bordeaux verra l’absence de joueurs très importants. Benjamin Moukandjo, meilleur buteur du club avec 13 buts, est forfait, tout comme Sylvain Marveaux le meilleur passeur (6 passes). Michaël Ciani ne sera pas non plus de la partie en raison d’une suspension et pourrait être remplacé par Wesley Lautoa qui fait le chemin inverse et revient de suspension. Bernard Casoni comptera sur Majeed Waris de retour de blessure (9 buts cette saison) et sur l’expérimenté Jérémie Aliadière pour porter le flambeau en attaque.

Du côté de Bordeaux, Nicolas Pallois ne sera pas du déplacement purgeant son deuxième et dernier match de suspension après son gros tacle sur le stéphanois Nordin. Igor Lewczuk suspendu face à Marseille après une accumulation de cartons jaunes fera son retour et devrait être aligné avec Vukasin Jovanovic, ce qui permettrait à Jérémy Toulalan de retrouver une place au milieu de terrain ainsi que le brassard de capitaine, Jaroslav Plasil retrouvant le banc de touche. Dans le domaine offensif, si Diego Rolan est douteux, Jérémy Ménez sera de nouveau forfait, et Thomas Touré ne reviendra pas encore dans le groupe après sa longue blessure malgré son travail acharné à l’entraînement. Après un entraînement de qualité face au but mardi, Adam Ounas pourrait postuler pour une place de titulaire d’autant que le secteur offensif girondin a manqué de force de percussion face à Marseille.

Les équipes probables :

Lorient : Lecomte - Moreira - Peybernes - Lautoa (cap) - Le Goff - Mvuemba - Mesloub - Wakaso - Cabot - Aliadière - Waris

Bordeaux : Carrasso - Sabaly - Lewczuk - Jovanovic - Contento - Toulalan (cap) - Vada - Sankharé - Ounas - Malcom - Laborde

Par Florian RODRIGUEZ

#Ligue1

Commentaires