Interview - Marvin Esor (FCBA) : “On donnera tout pour faire ce triplé historique”

17/06 - 07:00 | Il y a 1 mois
Le FC Bassin d’Arcachon a validé sa montée en National 3 ce dimanche en battant Bressuire sur le score de 2 buts à 1. Après avoir remporté son championnat de Régional 1, l'équipe de Marvin Esor accède donc à l'échelon supérieur en gagnant les playoffs, et va jouer ce samedi la finale de la Coupe d’Aquitaine face à Mauléon pour un triplé historique. L'entraîneur a répondu aux questions de WebGirondins.
Interview - Marvin Esor (FCBA) : “On donnera tout pour faire ce triplé historique”

© Iconsport

WebGirondins : Marvin, ton équipe valide sa montée en National 3, quel sentiment ressens-tu ?

Marvin Esor : je suis fier d’avoir pu contribuer à la réussite de l’objectif du club. C’est un club qui a toujours cherché à viser plus haut. C'est top d’avoir pu l’aider à remplir cet objectif. Puis, voir tous les sourires hier au stade, ça n'a pas de prix.

C’est l’aboutissement d’un cycle de travail de 3 ans, qu’est ce qui a fait la différence cette saison ?

C’est un processus. On en avait déjà parlé (interview à lire ici). On ne faisait qu'expérimenter le chemin. C’est la deuxième année que nous nous retrouvons dans ce championnat avec les mêmes équipes que l’année dernière. On connaissait mieux nos adversaires, et inversement. On a maitrisé les choses malgré les vents contraires : un effectif réduit, des joueurs qui nous quittent, des blessés. On peut croire que tout était aligné, mais en fait non. Si on regarde sous un autre angle, il a fallu se battre. Les têtes étaient prêtes avant de parler de football et tactique.

"On a revu notre façon de travailler"

Tu veux parler du mental ?

Oui, il faut s'adapter aux aléas. Le staff a super bien travaillé toute l’année. La régularité a été constante dans ce qui est proposé aux joueurs dans l'entraînement invisible. De plus, on a changé de fusil d'épaule dans notre préparation, et on a revu notre façon de travailler.

Le FCBA c’est ta première expérience d'entraîneur ?

Oui, c’est le club qui m’a lancé avec les seniors, et je conclus ma troisième année comme entraîneur de l’équipe première. Auparavant, j'entraînais les jeunes aussi au FCBA.

Vas-tu découvrir le championnat de National 3 avec le FCBA la saison prochaine ?

Il faut savoir dissocier nos émotions de nos intuitions et de nos objectifs. Dans mon cœur je suis totalement à 100% et je serai toujours un grand fan de ce club. Il faut finir de préparer la saison prochaine, je me projette toujours. Après, avec le président et Christopher Glombard, le directeur sportif, on a une alliance forte, compliquée à diviser. Si ça se fait, ce sera pour le meilleur de tous. Je veux répondre aux exigences de mon président qui m'a fait confiance en tant que jeune coach diplômé.

"On a réussi à mettre en place une esprit de compétition"

 

Vous jouez la finale de la Coupe d’Aquitaine ce samedi , comment vas-tu la préparer ?

On est très focus dessus. On n’a pas fait trop de folie hier pour fêter la montée en N3. On a à cœur de montrer qu’on a été champion de notre poule, champion de Régional 1, et on veut inscrire ce trophée de champion d'Aquitaine au palmarès du club. Ce serait idéal pour nous, car on a réussi à mettre en place une esprit de compétition au sein du club. On est donc garant de cette éthique envers les jeunes et ceux qui nous soutiennent. On sera donc prêt face à un bel adversaire, Mauléon (R3). On donnera tout pour faire ce triplé historique.

N.P

Info en plus : La finale de la Coupe d’Aquitaine se joue au Bouscat ce samedi 22 juin à 19h. Marvin Esor a aussi connu comme joueur la montée en National 3 avec le FCBA en 2019. Il avait inscrit un triplé dans le match décisif.

>> Mathias De Amorim se distingue avec la France