Benoît Costil porte les Girondins [Joueur par joueur]

26/09 - 16:52 | Il y a 1 mois
Les Girondins de Bordeaux ont arraché le point du match nul face au Stade Rennais sur le score de 1 à 1.  Dans cette rencontre, un homme a permis aux Girondins de rester dans le coup tout le match, il s'agit du capitaine Benoît Costil. Regardons ensemble les performances joueur par joueur.

Benoît Costil : Le capitaine des Girondins a livré le plus gros match de sa saison. Il fait 7 sauvetages dans ses buts que ce soit des arrêts réflexes, des claquettes, ou des anticipations. Il a permis à Bordeaux et à ses coéquipiers d'aller glaner un point précieux dans les dernières minutes de jeu.

Timothée Pembele : titularisé au poste de piston droit, il a beaucoup percuté au cours de ce match. Il n’a pas économisé ses courses en attaque. Il manque de lucidité dans le dernier geste offensif. De plus, il doit encore soigner son replacement défensif. Remplacé par Mara à la 67’.

Edson Mexer  : Hauteur du seul but des Girondins dans les dernières minutes de match qui permet à Bordeaux de prendre un point. On l'annonçait au plus mal et finit en début de saison. Au contraire, il démontre que ce n'est pas le cas, son soulagement sur l’égalisation témoigne de son investissement dans l’équipe. Il doit quand même soigner ses relances, car il perd trop de ballons faciles.

Enock Kwateng : Il a énormément souffert face à Sulemana. Il a souvent été pris par la vitesse et la vivacité de l'attaquant rennais.


Benoît Costil : “Il faut qu'on gagne en régularité”


Stian Gregersen : le norvégien a réalisé des interventions, et interceptions tranchantes, mais a lui aussi été mis en difficulté par Bourigeaud et Laborde. Remplacé par Medioub à la 71’. Ce dernier a été impeccable d'assurance.

Ricardo Mangas : moins en vue que lors des précédents matchs. Mangas réalise un match moyen sans être tranchant pour l'équipe. Peut-être était-il fatigué après ce troisième match en 7 jours.

Otavio : Les matchs se suivent et se ressemblent pour Otavio qui a du mal à être complémentaire avec son compatriote Fransergio. Flavien Tait et Jonas Martin, on fait régner la loi au milieu. Remplacé par Kalu à la 67’.

Fransergio : Le milieu de terrain brésilien était titulaire en l'absence de Jean Onana. Lui aussi a énormément souffert au milieu du terrain de son manque de complémentarité avec Otavio. Il livre au final un match assez moyen, car il donne la sensation de courir souvent après le ballon et de ne pas être acteur du jeu.

Yacine Adli : Le joueur prêté par l'AC Milan aux Girondins de Bordeaux a livré une première mi-temps catastrophique. Il a raté tout ce qu'il a entrepris. Il se rattrape un peu en deuxième période en essayant de prendre le jeu à son compte et en délivrant quelques passes intéressantes pour les attaquants. Remplacé par Jimmy Briand à la 87’.

Javairo Dilrosun : Il donne encore l'impression de subir le jeu et de ne pas arriver à faire parler ses qualités. Il est remplacé par Rémi Oudin à la 67e minute qui ne livre pas une prestation meilleure que celle du joueur hollandais.

Hwang Ui-jo :  Sevré de ballon pendant tout le match, Hwang Ui-Jo n’a pas eu une occasion franche de marquer. Il tire quand même deux fois au but et ne cadre pas. Il s'est beaucoup donné sur le front de l'attaque des Girondins.

Vladimir Petkovic :  L'entraîneur bordelais a choisi pour ce match la continuité afin de privilégier les automatismes entre les joueurs. C'était le troisième match en 7 jours pour le même 11 à l'exception de Fransergio. Malgré l'importante domination du Stade Rennais, il a continué à apporter des changements dans son 11, cela a payé avec l'égalisation de Mexer en fin de match.

Suivre le Débrief à Chaud :

 
COMMENTAIRES