Girondins. La FFF vote en défaveur d'une mesure désirée par Gérard Lopez

10/06 - 09:44 | Il y a 6 jours
Depuis quelque temps, nous savons que l'actionnaire du club voudrait vendre la section féminine afin de dégager de la liquidité en faveur de la section masculine. Une action rejetée en masse par une assemblée fédérale de la Fédération Française de Football.
Girondins. La FFF vote en défaveur d'une mesure désirée par Gérard Lopez

© Iconsport

Aucune scission entre les équipes masculines et féminines

L'Équipe remonte une information qui risque de faire compromettre un projet de Gérard Lopez. En effet, Pierre Ferracci, Président du club du Paris FC, a fait voter une mesure qui s'oppose au fait de pouvoir vendre une section féminine d'un club pour favoriser la section masculine. Si cela n'est pas illégal dans les textes, le Président du PFC souhaite protéger le football féminin avec cette mesure. Il fut largement suivi avec un résultat sans appel de 76,17% en faveur de son idée.

Pierre Ferracci explique sa vision : "Il faut jouer à fond la mixité dans le football et donner une orientation stratégique au foot féminin. Si cela a été une bonne chose pour l'OL de séparer ses deux entités, dans neuf cas sur dix, ce sera une mauvaise chose. Dès qu'un club sera en difficultés financières, il décidera de se séparer de sa section féminine pour faire des économies. Orléans vient de le faire, Gérard Lopez à Bordeaux essaie aussi. Une telle mesure aurait été très préjudiciable au foot féminin."

 

 

L'équipe féminine à Bordeaux


La section féminine aux Girondins aura connu une saison cataclysmique. Tout d'abord pendant le mercato estival, où de nombreuses joueuses sont parties pour des raisons économiques, avant de miser sur de jeunes footballeuses sans expérience. Cela s'est ressenti très rapidement avec une dernière place en D1 Arkéma et une descente en seconde division pour l'équipe de Patrice Lair, avant d'être limogé sur la fin de saison. Ensuite, Bordeaux a fait entendre qu'il avait l'objectif de vendre la section féminine dans un but de faire des économies et de donner de l'indépendance financière à cette section.

 

>> Le sélectionneur du Canada révèle qu'il a failli s'engager aux Girondins

 

Notre podcast à écouter :