Laurent Crocis : "Nicolas de Tavernost triture la vérité et les faits"

23/02 - 16:00 | Il y a 2 semaines
Pourquoi Nicolas de Tavernost a fait une sortie médiatique remarquée se justifiant de la vente des Girondins au fonds d'investissement américain ?

Le journaliste Laurent Crocis (France Football) était notre invité hier soir dans le Talk. Il a livré son analyse de cette prise de position du patron de M6 à ce moment.

Nicolas de Tavernost se jusitife avant un dépot de bilan des Girondins ?

Laurent Crocis : "Une question que je me pose c'est pourquoi il sort maintenant ? Pourquoi il s'exprime maintenant ? Je crains que ça ne cache la sortie d'un parachute. Pas doré pour homme d'affaires. Mais que sentant le vent tourner vers une situation financière très compliquée, commence déjà à préparer le terrain, à amortir et à se justifier. J'évoque un possible dépôt de bilan qui n'entraînera pas une rétrogradation s'il y a un repreneur, s'il y a un plan de reprise, s'il y a un plan d'assainissement des finances. Je vois déjà un peu poindre l'opération com "on y est pour rien, etc., et je commence à prévenir". Il est futé Nicolas de Tavernot."

Nicolas de Tavernost réécrit l'histoire

"Là où il triture la vérité et les faits, où il réécrit l'histoire. Je rappelle juste qu'à l'annonce des négociations exclusives qui sont fin juillet 2018 et la visite de Da Grosa au Haillan, en septembre il me semble que les Ultramarines ont multiplié les banderoles dans la ville. Avec une opération "Hands Off FCGB" : ne touchez pas au FC Girondins de Bordeaux. C'est là où c'est trop facile de réécrire l'histoire. Ils sont partis, ils avaient envie de vendre. Ça faisait au moins 2-3 ans qu'ils avaient mandaté des banques. Ils sont partis, ils n'ont pas été assez vigilants sur l'identité des repreneurs GACP. King Street derrière s'est fait berner, et bien voilà."

Les propos de Nicolas de Tavernost sur les supporters des Girondins ne passent pas

Commentaires