Le TFC en embuscade surveille le sort des Girondins de Bordeaux

19/06 - 10:31 | Il y a 2 mois
Si le peuple bordelais retient son souffle en souhaitant une issue positive en début de semaine, le Toulouse Football Club attend son heure dans l'ombre.

En effet, Toulouse a raté sportivement sa montée en Ligue 1 en s'inclinant en barrage face au FC Nantes. Comdamné à rejouer en Ligue 2 la saison prochaine, le président du TFC et les supporters toulousains gardent un oeil attentif sur le sort des Girondins de Bordeaux. 

La DNCG a le pouvoir

Ainsi, si le club bordelais est placé redressement judiciaire, le gendarme financier du football français, la DNCG, a le pouvoir de casser la modification de règlement voté par la LFP en fin d'année dernière.

L'Équipe cite cette modification de règlement : "un club de Ligue 1 ou de Ligue 2 qui bénéficierait d'un plan de sauvegarde ou d'un plan de cession homologué par le Tribunal antérieurement à la reprise effective du Championnat 2021-2022 d'être admis à participer au Championnat dans la division dans laquelle il a été sportivement qualifié, sous réserve des décisions éventuelles de la DNCG." 

Alors, le TFC pourrait bénéficier d'une décision de la DNCG et retrouver grâce à des manoeuvres institutionnelles une place en Ligue 1. C’est pourquoi le dossier est très suivi dans la ville rose. De son côté, Bordeaux serait déclassé au minima en Ligue 2.

3 jours pour éviter le pire

Au final, si la procédure de redressement judiciaire est enclenchée mardi prochain, ce qu’aucun amoureux des Girondins ne souhaite, l'avenir sportif des Marine et Blanc se jouera devant les institutions du football français. De plus, cette procédure serait synonyme de casse sociale pour les salariés du club au scapulaire et un coup de tonnerre pour Bordeaux et sa région. Il reste trois jours aux acteurs du dossier pour l'éviter.

Rachat Girondins : un délai de 15 jours souhaité par Gérard Lopez

COMMENTAIRES