Les Girondins peuvent remercier le soldat Briand [Joueur par Joueur Bordeaux-Toulouse]

Les Girondins peuvent remercier le soldat Briand [Joueur par Joueur Bordeaux-Toulouse]
17/02 - 17:57 | Il y a 5 mois

Pour le compte de la 25e journée, les Girondins de Bordeaux  peuvent souffler avec une victoire à l’arraché contre le Téfécé (2-1). Après avoir très vite ouvert la marque par l’initiative de Toma Basic sur un très joli centre de François Kamano, les Bordelais ont vu les Toulousains prendre le monopole du ballon et s’offrir une égalisation par Yannick Cahuzac. Mais au caractère, les Girondins ont repris l’avantage grâce à Jimmy Briand. Les Marine et Blanc comptent désormais 31 points et pointent à la 12e place.

Benoît Costil : Si Benoît Costil n’est pas inquiété plus que cela lors des 45 premières minutes, les Toulousains se montrent de plus en plus remuants en passant par le côté gauche pour servir dans l’axe Yaya Sanogo. L’attaquant toulousain rate le cadre, le capitaine des Girondins semblait être sur la trajectoire. Il ne pourra que constater les dégâts sur l’égalisation toulousaine par Cahuzac. Après un cafouillage sur un coup franc tiré par Durmaz, l’ancien joueur du Sporting du Club de Bastia va enchaîner avec une frappe surpuissante qui ne laisse aucune chance à Costil et Toma Basic qui était placé au second poteau. Sur le dernier coup de pied arrêté dangereux de Toulouse, il vient boxer des deux poings avec autorité. Quelques instants plus tard, il n’est pas loin de commettre une bourde, mais se reprend en dégageant (sans se poser de question) du pied.

Sergi Palencia : À l’inverse de Trichard, le latéral droit espagnol se pose beaucoup moins de questions quand il doit prendre certaines décisions. Il est très incisif au retour des vestiaires et combines régulièrement avec Jimmy Briand pour s’offrir quelques espaces dans le couloir droit. À la 65e minute, il se chafouine avec Diakhité qui veut le forcer à sortir du terrain. Un match réalisé avec panache pour le joueur issu de la Masia.

Jules Koundé : Depuis de nombreux matches, le défenseur central formé aux Girondins de Bordeaux agit en patron au sein de l’arrière-garde bordelaise. Lorsque dans les derniers instants de la partie, lorsqu'il faut mettre le pied sur le ballon avec détermination, Koundé parvient à le faire admirablement bien.

Vukasin Jovanovic : Suite à la frappe non cadrée de Yaya Sanogo, le défenseur central hausse le ton en demandant à Otavio et Aurélien Tchouaméni de contenir bien plus les assauts toulousains. Il a été rarement pris à défaut par les attaquants de Toulouse.

Driss Trichard : Si le jeune latéral gauche (milieu gauche de formation) touche beaucoup de ballons, on le sent encore un peu tendre dans certains duels notamment un qui aurait pu permettre à Toulouse de revenir à la marque. Il est souvent pris à défaut dans le duel physique, mais Jovanovic ou Koundé viennent le suppléer pour éviter une éventuelle déconvenue. Les Toulousains intensifient leurs efforts sur le côté gauche pour malmener la défense bordelaise. 

Aurélien Tchouaméni : S’il a mis du temps à rentrer dans son match, Aurélien Tchouaméni gratte quelques ballons et fait valoir de son physique pour prendre le dessus sur ses adversaires. Le capitaine de l’Equipe de France U19 est très vif et ne cesse de mettre sa jambe en opposition pour gêner les phases de jeu toulousaines. Sur certaines attaques toulousaines, il met du temps à se replacer pour apporter de l’aide à Otavio. Bien qu’il gagne son premier duel contre Cahuzac sur le but toulousain, il manque un peu de promptitude pour repartir au combat. Malgré tout, il a réalisé une partie de bonne facture avec notamment 6 ballons interceptés.

Otavio :  Otavio connaît quelques difficultés lors des premières minutes du premier acte, mais se remontre très rapidement ce qu’il sait faire de mieux en allant chercher le ballon dans les pieds toulousains. Il a réussi une bonne partie de ses tacles pour permettre à l’entre jeu bordelais d’exister un peu plus.

Jimmy Briand : Initialement prévu dans le couloir droit de l’attaque bordelaise, le numéro 7 bordelais permute avec Josh Maja pour permettre à l’attaquant anglo-nigérian à toucher plus de ballons. L’ancien joueur de l’En Avant Guingamp a l’opportunité d’enfoncer la marque, bien servi par Basic, mais il écrase trop sa frappe pour inquiéter Baptiste Reynet. Lors de la seconde période, Jimmy Briand se replace en tant qu’ailier droit pour laisser Maja dans une position de buteur. S’il n’est pas avare d’efforts, Briand n’est clairement pas à sa place dans ce positionnement d’ailier droit.  Dans les derniers instants de la partie, il se réaxe un peu plus pour aller chercher le but de la victoire. Suite à un duel entre Toma Basic et Cahuzac, le numéro 7 bordelais surgit pour réaliser une demi-volée du gauche qui lobe  le gardien toulousain. Quoi qu’il arrive, les retours conjugués de Karamoh et Kalu (à partir de Nantes pour le Nigérian) ne feront pas de mal aux Girondins.

Toma Basic : Le milieu de terrain croate a une activité très importante sur le terrain. Il ne se cantonne pas uniquement à son positionnement derrière l’attaquant. Auteur de son premier but avec les Girondins en Ligue 1 dès la deuxième minute, il essaie d’aérer le jeu bordelais à son maximum. Très actif, il perd un peu de son influx sur le match au retour des vestiaires. Le fait que le Téfécé a le monopole de la possession de balle n’y est pas étranger. Le croate est dans tous les bons coups, car il parvient à résister dans son duel avec Cahuzac pour permettre à Briand d’inscrire le second but. Il est remplacé à la 90e minute par Yacine Adli qui fait ses premiers pas avec le maillot au scapulaire.

François Kamano : L’international guinéen est très en jambe lors de la première période puisqu’il touche énormément de ballons et l’un des premiers fers de lance pour le pressing défensif. Il va s’illustrer avec la passe décisive en allant chercher le second poteau et Toma Basic surgit pour tromper Baptiste Reynet. Si les Bordelais insistent sur côté, on ne note pas une importante complémentarité avec Driss Trichard. Il est remplacé à la 75e minute par Nicolas De Préville. 

Josh Maja : Lors des vingt premières minutes, l’attaquant anglais permute de temps à autre avec Jimmy Briand pour varier son jeu. Ses coéquipiers n’arrivent pas trop à le trouver puisqu’il est l’un des Bordelais à avoir touché le moins de ballons en première mi-temps. En deuxième mi-temps, Maja retrouve sa place dans l’axe de l’attaque des Girondins, mais il est assez sevré de ballons. Toutefois, il essaie de varier ses courses et réalise beaucoup plus d’appels dans la profondeur pour gêner Diakité. Il va être remplacé à la 67e minute par Andreas Cornelius. L’attaquant international danois essaie de donner de sa personne, mais il n’a aucun réel ballon à se mettre sous la dent.

Florian Sabathier

#Ligue1

Commentaires