PDVA : “Jocelyn Gourvennec n’est pas un meneur d’hommes comme Christophe Galtier”

20/12 - 17:21 | Il y a 5 mois
Luca Denux, supporter du LOSC a accepté de répondre à nos questions, deux jours avant le match entre les Girondins de Bordeaux et Lille à l’occasion de la 19e journée de Ligue 1. C'est le point de vue adverse.

WG : Qu’est ce que tu penses du début de saison lillois ?

Luca Denux : On est décevant mais je ne suis pas surpris. L’année dernière, on est champion mais en ayant cette impression qu’on a vraiment performée. C’est vrai que le fait qu’on retombe dans cette seconde partie de tableau, on n’en avait pas l’habitude avec les années avec Christophe Galtier.

Pour toi, quelles sont les différences entre le LOSC sous Galtier et celui de Gourvennec ?

Il y a des différences entre les deux mais elles ne sont pas flagrantes non plus. Déjà Jocelyn Gourvennec, il n’est pas un meneur d’hommes comme à pu l’être Galtier avec les joueurs. I y a des fois la saison dernière, sur certains matchs, on sentait que Christophe Galtier les transcende, qu’il avait établi un vrai collectif.

Cette année, j’ai l’impression que ça se repose plus sur les individualités comme Renato Sanches ou Jonathan David. Le coach Gourvennec à du mal à endosser ce rôle de leader comme a pu le faire Galtier.

“Il y a des matchs ou on domine de la tête et des épaules mais on ne marque pas”

 

Et tactiquement ?

Au niveau tactique, il y a quelques différences quand l’équipe a le ballon mais ce n'est pas flagrant non plus. On a plus l’impression de continuer à jouer sous Galtier avec des joueurs qui stagnent comme Burak Yilmaz ou j’ai le sentiment que notre style de jeu ne lui convient pas. Et c’est bien dommage car, c’est se priver d’une pièce maîtresse qui a fait ses preuves l’année dernière

On a l’impression en voyant les matchs de Lille, que les Dogues dominent mais ne concrétisent pas. Tu expliques ça comment ?

Il y a un cruel manque de réussite de nos joueurs offensifs. Il y a des matchs ou on a dominé de la tête et des épaules comme Wolfsburg en Ligue des Champions, où on était pratiquement 90 min dans leur camp et on finit le match avec un 0 à 0.

Yilmaz est dans le dur, Ikoné stagne de plus en plus et Yazici, on ne le voit pas cette année.

 Je pense aussi que Jocelyn Gourvennec à du mal a aménagé sa tactique dans le match. Et c’est ce qui pêche parfois dans le système offensif. Des fois, on s’entête dans un système de jeu auquel l’adversaire s’est déjà acclimaté. Additionné à ce manque de réussite, il y a eu des matchs ou on a dominé sans marquer de buts.

“Gérard Lopez sur le plan financier c’était compliqué”

 

Il y a quand même eu une nette amélioration depuis quelques matchs, qu'en penses- tu ?

Oui c’est pour ça comme je te disais, à l’arrivée de Gourvennec on s’attendait au pire et on n’y est pas. On a un beau parcours en Ligue des Champions avec quelques matchs références. C’est beaucoup mieux depuis quelques matchs avec un Jonathan David qui est en confiance. Si on a un Renato Sanches et un Jonathan David au top, on va remonter au classement.

Pour toi, quel est le joueur lillois à se méfier pour Bordeaux ?

Evidemment Jonathan David. Mais je pense que ça serait une erreur pour Bordeaux de se focaliser que sur lui. Parce qu'on a des joueurs qui peuvent faire la différence si on leur laisse des espaces comme Ikoné et Bamba. Mais oui David, c’est notre joueur en forme.

Ça ne t’a pas échappé que notre propriétaire s’appelle Gérard Lopez, que retiens-tu de son passage au LOSC (2017-2020) ?

Honnêtement en tant que Lillois, la période Gérard Lopez sur le plan sportif, c’est une grande réussite. On a eu beaucoup de bons jeunes qui sont arrivés, les résultats étaient là. Sur le plan sportif, il n'y a eu aucun souci. La philosophie était claire, on savait que chaque saison, on allait perdre 3 ou 4 joueurs majeurs mais on s’y attendait.

Après, sur le plan financier, c’était beaucoup plus compliqué. Le club était mal géré, on a une dette très élevée. Clairement, Olivier Létang le nouveau président paye les pots cassés de cette gestion hasardeuse de Lopez.  

M.M


Pas de nouveau cas de Covid pour les Girondins avant Lille