Que faut-il retenir de la préparation des Girondins ?

Que faut-il retenir de la préparation des Girondins ?
22/07 - 15:38 | Il y a 5 mois
Les Girondins de Bordeaux de Gustavo Poyet ont terminé leur préparation d’avant saison. Ils ont disputé 4 matchs avec 2 victoires et 2 matchs nuls face à des équipes de niveau inférieur ou équivalent. L’équipe bordelaise a inscrit 5 buts et en a encaissé 3. Les cinq buteurs bordelais sont François Kamano, Aurélien Tchouaméni, Jules Koundé, Vukasin Jovanovic et Valentin Vada. Voici ce qu’il faut retenir après ces 4 matchs de préparation.
 

Une organisation en 4-3-3

Gustavo Poyet a maintenu son organisation en 433 avec deux ailiers et un attaquant central, malgré l'absence de Malcom sur le côté droit de l'équipe. Les joueurs connaissent ce système de jeu, et l'équipe a été performante en fin de saison dans ce dispositif. A noter, le coach a demandé aux joueurs de sortir vite vers l'avant, en se projetant rapidement pour contrer l' adversaire. Nous avons également pu retrouver un pressing constant des joueurs lors des rencontres de préparation, à l'image de Plasil et Sankharé. Les deux joueurs sont apparus comme les patrons du milieu de terrain, les stabilisateurs du jeu bordelais.
 

Des jeunes en renfort

Gustavo Poyet ne pouvant compter sur aucune recrue et devant palier aux absences de Malcom, Braithwaite ou encore Meïté tous des titulaires en puissance la saison dernière, il a du s'adapter et faire jouer les jeunes joueurs du centre de formation. Le technicien bordelais n'a pas eu le choix. Ainsi, Aurélien Tchouaméni est apparau comme la révélation des matchs de préparation. Du haut de ses 18 ans, il s'est affirmé dans l'entre jeu aux côtés de Plasil et Sankharé. Inscrivant un magnifique but face à Saint-Etienne, il est passé dans la hierarchie des milieux de terrain devant Valentin Vada. Tchouaméni a une activité physique importante et se projete vite dans la surface adverse. Il apparait ainsi comme le bon complément à Younousse Sankharé. Il doit maintenant confirmer en compétition. L'autre jeune joueur a être titularisé est Zaydou Youssouf. Il a été aligné au poste occupé par Malcom (ailier droit), lui dont la formation est le milieu de terrain. Utile défensivement, il ne s'est pas montré à son aise dans l'apport offensif, même si c'est lui qui délivre le centre décisif pour Koundé face à l'Union Berlin.
  

Une défense centrale hésitante

La blessure de Pablo handicap l'équilibre défensif de l'équipe en fragilisant l'axe de la défense. Si Jules Koundé monte en puissance, ni Baysse, ni Lewczuk n'ont rassuré. Les deux joueurs sont plutôt bons dans les duels,  mais ils ont montré de la lenteur sur le jeu en profondeur. Gustavo Poyet a choisi le polonais Igor Lewczuk pour être associé à Jules Koundé. Il lui apporte plus de garanties que Paul Baysse, notemment dans les duels. A noter lors des matchs de préparation, que le polonais a commis beaucoup de fautes. Il devra être vigilant.

 

Une attaque fragile

François Kamano a démontré toutes ses qualités lors de la préparation, rapidité, provocation et efficacité. S'il continue a être altruiste, il sera un des hommes fort de l'attaque bordelaise. Pour occuper le poste d'attaquant central, Nicolas de Préville est passer devant Gaetan Laborde dans la tête de Gustavo Poyet. De Préville a démontré malgré son déficit de taille, qu'il pouvait jouer dans la profondeur et les espaces pour servir ses partenaires. Il est impliqué sur les deux buts face à Saint-Etienne. Rappelons que Bordeaux ne dispose que de trois attaquants : Kamano, Laborde et De Préville. Yassine Benrahou vient compléter ce trio, mais il devrait jouer le rôle de complément.
 
Gustavo Poyet et ses adjoints ont gardé le cap de la préparation malgré les conditions difficiles qui entourent l'avenir du club, et l'affaiblissement de l'effectif. Il a été très proche de ses joueurs pendant les matchs de préparation. Son objectif était clair : bâtir une équipe compétitive pour se qualifier face à Ventspils, et passer les tours suivants. Sur ce que nous avons pu observer, il donne le sentiment d'y être arriver. La compétition démarre jeudi soir et livrera son verdict.
 
#Club

Commentaires