Quel avenir pour les joueurs des Girondins en fin de contrat ?

Quel avenir pour les joueurs des Girondins en fin de contrat ?
13/04 - 17:47 | Il y a 8 mois

Ils sont 5 joueurs à être libres de tout contrat avec les Girondins, en juin prochain. À l’approche de ce mois décisif, les dirigeants bordelais vont devoir prendre une décision : faire signer à nouveau ou laisser partir libre.

Jaroslav Plasil, Igor Lewczuk, ainsi que les trois prêtés Sergi Palencia, Andreas Cornelius et Yann Karamoh ne seront plus liés aux Girondins, à partir de juin. Retour sur leur saison et les performances de chacun de ces joueurs à Bordeaux.

Ils sont deux à ne pas être prolongés sans être prêtés pour autant. Deux expérimentés : Jaroslav Plasil, 37 ans et Igor Lewczuk, 33 ans. Le premier est au club depuis 11 ans (dont une saison où il a été prêté). Figure emblématique des Girondins ces dernières années, Plasil a montré, cette saison, ses limites physiques. Il a tout de même joué 18 matchs de Ligue 1, dont 13 en tant que titulaire, pour aucun but marqué. Très critiqué ces derniers mois, il est accusé de ralentir le jeu bordelais. Proche de la retraite, il aura lui aussi une décision à prendre. Lewczuk vit sa 3e saison du côté de la Gironde. Très peu utilisé, il n’a joué que 5 petits matchs de Ligue 1. Critiqué pour son manque de vitesse lui aussi, il devrait tout de même être titulaire demain face à Saint-Étienne, afin de pallier au manque de défenseurs bordelais.

L’énigme des joueurs prêtés

Pour les joueurs prêtés, le bilan est mitigé. C’est une saison bien trop irrégulière pour Palencia, Cornelius et surtout Karamoh. Si l’Espagnol a plutôt convaincu en Gironde, il n’a pas pu donner tout ce qu’il aurait pu, à cause de nombreuses petites gênes physique. Ses 22 matchs de Ligue 1 ont beaucoup plu aux observateurs qui aiment ses capacités offensives, son comportement irréprochable et son sens du combat sur le terrain. Il a cette « grinta » qui donne envie de le voir évoluer à Bordeaux l’année prochaine. Pour cela, il faudrait que les Girondins l’achètent à Barcelone.

Andreas Cornelius est, lui, prêté par l’Atalanta. Freiné par les blessures, il a joué 20 matchs, mais seulement 6 en tant que titulaire. Sa saison est d’ailleurs terminée, après qu’il se soit fait opérer de l’aine. Cornelius aura tout de même marqué 3 buts en championnat, donc un contre Lyon et un contre Paris. Le jeu de tête du Danois de 1m95 est un atout, malheureusement, il commet beaucoup de fautes en voulant s’en servir. Il reste une déception, il est donc peu probable qu’il soit acheté par Bordeaux.

Enfin, Yann Karamoh est le 3e joueur qui a été prêté à Bordeaux. Très attendu en début de saison, il n’avait alors pas déçu. Ses buts à Guingamp et face à Nantes, ainsi que ses prestations plus qu’abouties contre Paris notamment, ont donné beaucoup de promesses. Pourtant, Karamoh a ensuite été blâmé pour son attitude, sur, et en dehors du terrain. Mis à pied en février, suite à une virée à Paris, alors même que ses coéquipiers jouaient face à l’OM, l’attaquant a été vivement critiqué. Auteur de 3 buts en 20 matchs joués, il est très peu probable de le revoir l’année prochaine avec les Marine et Blanc.

Le mercato d’été promet d’être décisif pour Bordeaux. Des choix devront être faits dans la gestion des joueurs en fin de contrat.

#Transferts #Andreas Cornelius #Sergi Palencia #Yann Karamoh #Igor Lewzuck

Commentaires