Jules Koundé : "Je ne supportais pas de perdre, ça me rendait fou"

Jules Koundé : "Je ne supportais pas de perdre, ça me rendait fou"
27/02 - 14:50 | Il y a 1 mois

Jules Koundé s'est livré dans un entretien accordé à Onze Mondial. Il a confié une anecdote sur son enfance et le football, extraits.

"Quand j’ai commencé à jouer au foot dans mon village, on évoluait à un niveau très bas. Et on avait une mauvaise équipe, on perdait souvent. Je ne supportais pas de perdre, ça me rendait fou. J’ai connu une période vers mes 8/9 ans où j’étais terrible avec ma mère. Quand je perdais, elle avait un gosse qui tirait la tronche à la maison pendant tout le week-end. C’était impossible de me parler, j’étais même méchant. Perdre me rendait dingue. C’est aussi pour ça que j’ai changé de club car je n’en pouvais plus de perdre. Je me rappelle, je mettais des coups de pied dans les jambes de ma mère. Quand je rentrais des matchs, j’étais énervé et je faisais des trucs pas cools. Cette période a duré un petit moment. Ma mère a été voir quelqu’un pour avoir des conseils, car elle n’arrivait pas à me gérer sur ce point-là. La psy lui avait dit : « Faites la même chose, s’il vous donne des coups de pied, rendez-lui des coups de pied, comme ça, il va se calmer ». Avec le temps, tout est rentré dans l’ordre."

Aujourd'hui, Jules Koundé évolue en Liga avec le FC Séville.

Samuel Vaslin : "Paulo Sousa est totalement impliqué avec son équipe"

#Koundé Jules

Commentaires