Ce qu'il faut savoir sur les rumeurs de rachat des Girondins de Bordeaux

15/06 - 17:41 | Il y a 3 semaines

Les Girondins de Bordeaux ne sont pas officiellement à vendre. Cependant, avec toutes les incertitudes et les rumeurs que suscitent le club et son propriétaire, des potentiels repreneurs se sont déjà positionnés. Certains publiquement, d'autres officieusement. Bilan sur ce que l'on sait sur la potentielle vente des Girondins.

Bruno Fiévet très motivé

Ce n'est plus un secret pour personne. L'homme d'affaires Bruno Fiévet souhaite racheter les Girondins de bordeaux. Il serait accompagné dans ce rachat par plusieurs investisseurs. Selon les informations de RMC Sport, il disposerait d'une enveloppe financière de 180 M€ d'euros. Bruno Fiévet multiplie les interventions médiatiques pour exprimer son projet, mais aussi son inquiétude sur la situation actuelle des Girondins. « À mon avis, le prix de Bordeaux est difficile à définir, parce qu’il faut tenir compte d’un certain nombre de paramètres. Le prix que veut King Street, mais aussi la dette, le déficit, et les contrats des joueurs. Ce prix va varier forcément en fonction d’un certain nombre de paramètres » avait dit l’homme d’affaires sur l’Équipe 21. Son projet est identitaire, basé sur la formation avec un entraîneur français a-t-il précisé.

Bruno Fiévet n’a pas encore eu de retour de la part du fonds d’investissement américain, mais reste à l'affût pour toute rencontre ou discussion possible.

Olivier Létang une piste sérieuse

La rumeur est sortie la semaine dernière : Olivier Létang se serait rapproché de King Street pour racheter les Girondins. C’est le journaliste Manu Lonjon qui a dévoilé cette information. 20minutes a par la suite confirmé cette information. Manu Lonjon est ensuite rentré dans les détails révélant dans son émission que ce sont des gens à Bordeaux qui sont venus le chercher pour mettre en relation des investisseurs. "On m'a expliqué que c'est Bordeaux qui est venu à lui. C'est-à-dire que ce sont des gens qui lui ont demandé à lui de venir et d'essayer de fédérer, de servir de lien et de connexion entre des gens susceptibles de venir à Bordeaux et d'acheter, ou des gens déjà intéressés par rapport à son carnet d'adresses" a-t-il déclaré. Létang apparaît donc désormais comme une piste sérieuse. 

King Street attend la DNCG

Le propriétaire des Girondins de Bordeaux ne serait officiellement pas vendeur à l’heure actuelle. Il a même envoyé une lettre au maire de Bordeaux Nicolas Florian. Dans cette lettre ils ont accepté un rendez-vous avec le maire dès que la situation sanitaire le permettra. Ils ont également renouvelé leur confiance au président des Girondins Frédéric Longuépée. Le fonds d’investissement a en revanche indiqué qu’aucune action ne serait entreprise avant le passage du club devant la DNCG. Un passage qui devrait se faire fin juin. À l’heure actuelle le club aurait un déficit de 42 M€ d’euros selon 20minutes.

À Lire -> Natalie Boy de la Tour : "On a besoin des supporters »

#Rachat Girondins

Commentaires