Christophe Dugarry : "Une méthode est en train de se mettre en place aux Girondins"

Christophe Dugarry : "Une méthode est en train de se mettre en place aux Girondins"
06/02 - 12:17 | Il y a 2 semaines

Dans son émission "Team Duga" sur RMC, Christophe Dugarry est curieux de savoir comment le projet des Américains de GACP se déroulera aux Girondins de Bordeaux.

Pour l'ancien attaquant formé au club, la nouvelle direction du club au scapulaire anticipe déjà certaines choses en vue de la saison prochaine : "Je mettais un bémol pour les Américains dans le football, car ce n'est pas leur culture, ce n'est pas leur sport. Après, les Américains sont actionnaires donc ils ont le droit de mettre des gens compétents en place. Monsieur Longuépée, qui est Président, je ne le connais absolument pas. J'ai vu un peu comment le conseil d'administration était en mis en place, j'ai vu des gens du football. Je ne veux pas leur faire un procès d'intention. Je pense que nos équipes en Ligue 1, ou du moins la plupart, sont condamnés à faire du trading de joueurs. C'est ce à quoi se dirige les Girondins de Bordeaux. Ce qu'il ne faut pas faire, c'est d'en abuser et en faire de l'argent. Mes voeux pour les Girondins de Bordeaux depuis des mois si ce n'est des années, c'était une méthode. Là, j'ai l'impression qu'une méthode est en train de se mettre en place. Je ne sais pas si cela va marcher, car on l'a vu avec Lille où ça n'a pas bien marché la saison dernière. Maintenant avec un monsieur comme Luis Campos qui a une compétence totale et qui peut travailler comme il veut avec l'entraîneur et avec son président, car il n'y a plus Marcelo Bielsa. Avec les deux, ça se passait mal. Si tu mets en place ce trading de joueurs, je dis pourquoi pas. Je ne travaille pas dans un club, je n'ai pas les tenants et les aboutissants. Même si je regarde ça avec un oeil extérieur, de temps en temps ça peut se passer mal. Mais là, il y a une méthode. Et c'est ce qui me plaît. Je trouve qu'il y a trop de clubs qui travaillent à la petite semaine. C'est le cas à l'Olympique de Marseille où tu recrutes des joueurs dans les derniers instants. J'ai l'impression qu'on a commencé à anticiper les choses. Là, ils ont pris deux jeunes joueurs entre un attaquant qui marque des buts et le petit du Paris Saint-Germain qui a un avenir même si je ne l'ai jamais vu jouer et que je ne sais pas ce qu'il vaut. Il y a également le jeune arrière droit de l'AC Milan. Je trouve qu'on anticipe les choses, on rentre dans une logique et il y a un fil conducteur."

Duga : "Bordeaux attise ma curiosité"

#Ligue1 #Joe DaGrosa #Frédéric Longuépée

Commentaires