Des Girondins réalistes [Joueur par Joueur Bordeaux - Nantes]

Des Girondins réalistes [Joueur par Joueur Bordeaux - Nantes]
03/11 - 20:04 | Il y a 2 semaines

Après la qualification acquise des Girondins de Bordeaux contre Dijon en milieu de semaine, les hommes de Paulo Sousa retrouvaient le Stade Matmut Atlantique pour recevoir le FC Nantes qui est sur le podium avant cette rencontre. Grâce à une partie globalement maîtrisée de la part des Marine et Blanc, Bordeaux a su s’imposer 2-0 avec des buts de François Kamano et Hwang Ui-Jo. Une deuxième victoire à domicile en Ligue 1 qui permet aux Girondins de se positionner à un petit point du podium avant de se déplacer sur la Côte d’Azur pour y affronter Nice.

Benoît Costil : Le capitaine des Girondins de Bordeaux avait pu souffler en Coupe de la Ligue avec la titularisation de Gaëtan Poussin. Cette fois-ci, Benoît Costil retrouvait sa cage et il a su être décisif à des moments charnières de la partie. Deux arrêts sont à souligner en première mi-temps dont un de la tête avec un peu de réussite. Malgré que les Nantais ont essayé de pousser, le capitaine bordelais a su garder sa cage inviolée à domicile.

Edson Mexer : Plus les semaines passent et plus Edson Mexer commence à être indéboulonnable à son poste tant l’ancien Rennais comprend de mieux en mieux ce que lui demande Sousa. Très bon à la relance, il montre aussi sa qualité dans ses tacles où il a pris régulièrement le dessus sur son adversaire. Toutefois, il a dû laisser sa place à Vukasin Jovanovic à la 64e minute de jeu. Le défenseur central serbe, à l’image de son entrée contre l’AS Saint-Étienne, s’est montré très à l’aise où il a parfaitement secondé Laurent Koscielny ou Pablo quand c’était nécessaire. Il aura été le Bordelais à intercepter le plus de ballons dans les pieds des joueurs nantais.

Laurent Koscielny : Si Laurent Koscielny s’est montré très appliqué sur sa relance pour être la véritable rampe de lancement des Marine et Blanc, il a été un peu moins en vue que ses deux compères que sont Pablo et Mexer. Mais lorsque Bordeaux doit faire le dos rond et laisser passer l’orage nantais, son équipe peut compter sur lui pour serrer les dents au maximum pour ne pas encaisser un but qui aurait pu relancer la machine des Canaris.

Pablo : On a l’impression de retrouver un meilleur Pablo depuis quelques rencontres sur l’aspect défensif. Il faut dire que la consigne qu’il ne joue pas le double rôle de défenseur latéral lui permet d’être beaucoup plus lucide dans les moments de vérité. Dans les 20 dernières minutes, il n’était pas loin de marquer un but sur coup de pied arrêté, mais il a été malheureusement trop court pour enfoncer le clou.

François Kamano : Une nouvelle fois titulaire dans le couloir droit des Girondins de Bordeaux, l’international guinéen a enfin réussi à débloquer son compteur-but pour cette saison. François Kamano s’est montré beaucoup plus à son avantage que lors des dernières rencontres et notamment vis à vis du déplacement à Lille le week-end dernier. Grâce à un bon service de Hwang, il parvient à mettre le ballon au fond des filets. Pour retrouver un but du numéro 11 bordelais, il faut remonter au 5 avril dernier et la réception de l’Olympique de Marseille. Outre son but, l’ancien joueur du Sporting Club de Bastia n’a pas rechigné aux tâches défensives pour apporter le soutien nécessaire à son équipe.

Aurélien Tchouaméni : Le jeune milieu de terrain des Girondins de Bordeaux aurait pu vaciller en prenant très rapidement un avertissement par Mr.Letexier. Mais Aurélien Tchouaméni a su garder un sacré sang-froid pour réaliser la partie dans son intégralité ou presque. L’international U20 français a montré une certaine dextérité sur ses passes vers l’avant en trouvant régulièrement des décalages. À la 84e minute, il est remplacé par Josh Maja qui n’a pas eu trop l’opportunité de se mettre en avant tant les passes en profondeur ont été trop appuyées.

Otavio : Le milieu de terrain brésilien a réalisé son travail de l’ombre comme il le fait si bien depuis le début de la saison. De plus, il faut souligner qu’Otavio se projette de plus en plus dans la surface de réparation des Nantais en tentant même quelques frappes pour inquiéter Alban Laffont. Il est à l’initiative sur le but de Hwang en décalant parfaitement l’international sud-coréen.

Loris Benito : L’international suisse s’est montré très rugueux dans ses gestes défensifs comme à son habitude. Il n’a pas hésité à dédoubler dans le couloir pour apporter une vraie solution de dédoublement à Hwang. En somme, encore une belle prestation dans le couloir gauche des Marine et Blanc pour l’ancien joueur des Young Boys de Berne.

Nicolas De Préville : Alors que les 45 premières minutes de la partie sont loin d’être excellentes au niveau du jeu, l’une des rares éclaircies dans le jeu bordelais est sans contestation possible Nicolas De Préville. De par sa qualité de dribble, il a réussi à porter le ballon pour pouvoir lancer Hwang ou Kamano. D’ailleurs, ce n’est pas le fruit du hasard, si De Préville est à l’initiative sur le premier but bordelais. Légèrement touché à la cheville, il va être remplacé à la 74e minute par Toma Basic. Le jeune milieu de terrain croate aurait pu se mettre en évidence en servant rapidement Josh Maja, mais il a semblé chercher ses repères une bonne partie du dernier quart d’heure.

Jimmy Briand : Après avoir soufflé en Coupe de la Ligue, Jimmy Briand retrouvait sa place de titulaire sur le front de l’attaque bordelaise. S’il n’a pas eu beaucoup d’occasions, il a su réaliser le travail de sape face à Nicolas Pallois ou encore Medhi Abeid. Il a su parfaitement s’effacer sur le premier but bordelais en voyant François Kamano mieux placé que lui. Dans les dernières minutes de la partie, Briand a su réaliser un sacré travail défensif pour soulager sa défense en ayant un véritable rôle de milieu de terrain défensif. Une prestation qui va sans doute laisser encore une fois Paulo Sousa dans ses certitudes de faire jouer son soldat Briand.

Hwang Ui Jo : Plus les semaines passent et plus Hwang est de plus en plus indispensable aux Girondins de Bordeaux. Dans sa mentalité de guerrier, l’international sud-coréen veut toujours bien faire même lors de ses replis défensifs ce qui permet à toute une défense d’être plus tranquille. Grâce à un bel espace, il parvient à servir François Kamano pour l’ouverture du score. Un peu avant l’heure du jeu, il arrive à parfaitement armer une frappe aux abords de la surface de réparation qui laisse de marbre un Alban Laffont figé sur sa ligne. Une énième belle prestation pour Hwang qui va faire encore monter sa côte dans les coeurs de tous les supporters des Girondins de Bordeaux.

Florian Sabathier

Commentaires