Eric Bedouet évoque la mise à pied de Yann Karamoh

Eric Bedouet évoque la mise à pied de Yann Karamoh
07/02 - 14:54 | Il y a 3 mois

En conférence de presse, Eric Bedouet a évoqué la mise à pied de Yann Karamoh.

Pour le coach bordelais, il s’agit avant tout d’une décision de la direction après les derniers événements qui se sont notamment déroulés à l’entraînement :

"La mise à pied de Yann Karamoh ? C’est avant tout une décision prise par le club. De mon côté, je n’en parle pas. Des fois, ce n’est pas la peine de parler, de gesticuler ou de hurler. J’en reviens à ce que je disais tout à l’heure, on est à Bordeaux ! On ne peut pas se permettre de faire n’importe quoi. On doit avoir beaucoup d’estime pour ce club-là, car c’est un grand club. Il y a des choses qu’on ne peut pas faire et cela vaut pour qui que ce soit. Dieu sait que Yann est un bon joueur… Mais c’est comme ça, c’est la vie. Je pense que les propriétaires veulent faire un geste fort en disant qu’on est à Bordeaux et que ce n’est pas n’importe quoi comme club ou du moins on ne se permet pas de faire n’importe quoi. Je ne parle pas spécialement pour Yann, mais on sent que depuis quelque temps, c’est ça. Il faut donc faire attention, car on est à Bordeaux, il faut respecter le club, son histoire, etc… On doit donc faire attention aux comportements et tout ça. En général, ce n’est pas facile dans le football, car il y a plein de choses comme ça dans tous les clubs. Il n’y a rien de grave en particulier, mais c’est une ligne directrice qui est très forte. Une histoire de génération ? Non, ceux qui sont des anciens dans le club ce n’est pas le cas. Mais dans le football en général, les joueurs évoluent. Cela fait 21 ans que je suis à Bordeaux et 45 ans que je suis dans le football et les gens évoluent. Les codes diffères. Ce ne sont pas les mêmes codes avec les jeunes. Ce sont des gens qui sont très bien, ils sont polis etc… Ils ont une forme de code qui fait que le respect, ils ne se rendent pas compte qu’il y a des choses qu’on ne doit pas faire, car le club est engagé. Je pense que derrière tout ça, il n’y a rien de méchant et de grave, mais je pense que pour tous les clubs, c’est pareil. Il y a quelque chose qui se liquéfie un petit peu et qu’il faut mettre à l’ordre du jour. Là-dessus, le propriétaire est très exigeant, cela reste une bonne chose."

#WebGirondins TV #Conf' de presse #Yann Karamoh #Eric bedouet

Commentaires