Francis Gillot : "Il va falloir un déclic"

08/12 - 12:07 | Il y a 2 mois
Invité du Talk lundi soir, l'entraîneur Francis Gillot est revenu sur le match contre Lyon et les problèmes défensifs des Girondins.

"Sur ce match on peut avoir beaucoup d'espoir pour le maintien"

Francis Gillot : “Sur ce match on peut avoir beaucoup d'espoir pour le maintien Car depuis le début de saison on a de grosses difficultés pour gagner des matchs, seulement deux sur une quinzaine. C’est très peu. Hier, il y avait la possibilité de gagner contre Lyon, même s' il faut savoir que ce n'était pas un grand Lyon. Donc, il faut se méfier de trop d’optimisme.

Mais quand même, j'ai trouvé hier qu'il y avait des éléments qui permettent de dire que Bordeaux s'en sortir. Bordeaux aurait même pu gagner en fin de match avec 2 occasions assez franches. Il faut que c'était plutôt une bonne soirée.”

D’un match à l'autre ça peut très vite changer, car il y a beaucoup d'espoir et le match suivant tout s'écroule. Une nouvelle dynamique peut aussi s'installer. Quand on décolle, lorsque cela ne marche pas comme ça nous n'avons pas beaucoup de certitude. On essaie des choses, on se raccroche à certains éléments positifs. Donc, on va attendre un petit peu pour se faire une idée du potentiel des Girondins pour le maintien."

"Ce n'est pas une question de système, c'est une question d'état d'esprit"

"La défense, c'est le problème de tout le monde. Si Bordeaux prend beaucoup de buts, c'est peut-être parce que les attaquants ne se replacent pas assez vite. De plus, au niveau des transitions offensives et défensives ce n'est pas assez rapide. Cela vient aussi peut-être du fait que les défenseurs aujourd'hui n'ont pas à la valeur d'autres défenseurs.

Donc le coach change les systèmes, on jouer à 4, puis on joue à 5 en défense. On pense que jouer à 5 apporte plus de sécurité, mais c'est faux, et nous l'avons vu avec Lyon hier. Ce n'est pas une question de système, c'est une question d'état d'esprit."

"Il faut que les 11 joueurs soient concernés par la récupération du ballon"

"Je trouve qu'aujourd'hui pour ne pas prendre de but il faut que les 11 joueurs soient concernés par la récupération du ballon. Si lorsqu'on est attaquant on ne fait qu’attaquer, il y a quelque chose qui manque et à l'arrivée on prend des buts.

Après, sur les coups de pied arrêtés, c'est un manque de concentration. Souvent les buts, c’est une série d'erreurs et de déplacements qui n’ont pas été faits. Je crois que le coach est conscient de tout ça et il va falloir un déclic. Il n'y a pas eu de cleansheet cette saison, c'est un signe qu’il faut rectifier si Bordeaux veut se maintenir”.

L'émission complète :

 


L'analyse tactique de Bordeaux-Lyon : entre les lignes


 

COMMENTAIRES