L'analyse tactique de Bordeaux-Lyon : entre les lignes

L'analyse tactique de Bordeaux-Lyon : entre les lignes
08/12 - 09:35 | Il y a 2 mois
Philippe Etchemendy, entraîneur et chroniqueur sur WebGirondins TV partage pour les lecteurs de WebGirondins, son analyse tactique après la rencontre entre Bordeaux et Lyon.

Le bloc du Petkoball a choisi hier de jouer beaucoup plus compact et bas pour tenter de trouver de la solidité défensive. Mais pour être compact, il faut l'être entre les lignes et aussi sur la largeur, sinon ça peut vite piquer. On a failli le payer cher !

40e : après avoir encaissé un CSC, Lyon reste à 3 derrière même si Bordeaux recule. Deux lignes de 4 en place, Elis est un peu en retard. On va suivre Mendes qui pour le moment reste bas dans l'axe.

Lyon1_1.jpg (238 KB)
Copie écran Prime Vidéo

Lukeba attaque l'espace et vient fixer Elis. Sur le déplacement d'Aouar, Lacoux recule et casse sa ligne au lieu de laisser Kwateng le prendre dans sa zone. L'intervalle s'ouvre pour Guimaraes qui va retrouver Emerson sur la largeur. Et Mendes se balade...

Lyon1_2.jpg (256 KB)
Copie écran Prime Vidéo

Emerson touché, le bloc ne coulisse pas sur la largeur, Mangas doit rentrer, Gregersen couvrir la zone de Shaqiri pour permettre à Oudin de rentrer plus proche d'Onana. On voit un couloir de jeu s'ouvrir devant Mendes.

Lyon1_3.jpg (263 KB)
Copie écran Prime Vidéo

Emerson non cadré centre vite sur Paqueta sur lequel Gregersen est en retard, Mangas n'ayant toujours pas réagi. Oudin non plus, Shaquiri et Mendes se retrouvent seuls dans un couloir face au jeu. Paqueta arrive à dévier en retrait.

Lyon1_4.jpg (236 KB)
Copie écran Prime Vidéo

Le ballon revient dans la zone de Shaqiri, il le laisse à Mendes, seul du début à la fin et qui se retrouve en position de frappe à 25m. Aucun bordelais n'est en position pour sortir sur lui. La finition est superbe, Lyon reprend l'avantage.

Lyon1_5.jpg (257 KB)
Copie écran Prime Vidéo

 

53e : Lyon est mieux rentré en 2nde MT, Guimaraes vient percuter dans l'axe, Bordeaux est éparpillé. Onana sort pour le cadrer et essayer de gagner du temps pour remettre le bloc en place.

Lyon2_1.jpg (199 KB)
Copie écran Prime Vidéo

Lyon va toucher Gusto à droite, Bordeaux remet ses 2 lignes de 4, mais l'interligne est trop large. Elis un peu en retard à l'opposé, et Adli qui revient trop tranquillement dans la zone de Guimaraes. Il va falloir avancer.

Lyon2_2.jpg (283 KB)
Copie écran Prime Vidéo

 

La ligne basse n'avance pas, Onana vient cadrer Shaqiri qui a décroché. Adli est redescendu côté ballon. Il va falloir surtout éviter que Lyon trouve Emerson à l'opposé en avançant ensemble.

Lyon2_3.jpg (250 KB)
Copie écran Prime Vidéo

Les 2 lignes sont en place sur le demi-terrain mais n'avancent pas, malgré le seul Paqueta dans l'interligne. Shaqiri s'est appuyé sur Mendes, Adli ne réagit pas et laisse le brésilien seul. Emerson à l'opposé s'impatiente, on est en danger !

Lyon2_4.jpg (278 KB)
Copie écran Prime Vidéo

 

Mendes temporise trop et nous laisse une chance de réagir en trouvant Guimaraes. Mais Adli s'est carrément arrêté, personne n'est sorti (Onana?) de la ligne de 4 pour agresser le porteur, et cette fois-ci Guimaraes peut jouer facilement dans l'espace sur la largeur !

Lyon2_5.jpg (259 KB)
Copie écran Prime Vidéo

Emerson trouvé, les 2 lignes sont obligés de reculer, du coup les défenseurs perdent de vue les 3 lyonnais laissés seuls alors que les milieux sont trop loin. On paye trop de passivité.

Lyon2_6.jpg (225 KB)
Copie écran Prime Vidéo

Au final, Emerson vient fixer Kwateng, l'appel d'Aouar crée l'espace pour Paqueta bien servi qui enchaîne du gauche...au-dessus ! On a failli payer notre passivité incompatible avec une volonté de défendre en bloc compact, la densité ne suffit pas !

Lyon2_7.jpg (275 KB)
Copie écran Prime Vidéo

 

Conclusion : jouer plus bas et groupé rassure parfois mais oblige à éviter toute erreur de placement en étant trop près de son but, et à être très dans sa zone pour empêcher de jouer dans les espaces laissés libres. Rentrer dans sa ligne ne suffit, la réactivité est essentielle !

COMMENTAIRES