Ishaq Chebli : "Je ne comprends pas pourquoi Zerkane n’a pas eu sa chance"

25/11 - 12:07 | Il y a 1 semaine
Ishaq Chebli, journaliste algérien pour le média DZfoot a répondu à nos questions pour faire le point sur les joueurs algériens des Girondins Mehdi Zerkane et Abdeljalil Medioub. Nous avons aussi parlé du foot algérien et de Yacine Adli qui avait été approché pour la sélection algérienne sans y répondre favorablement.

Pour commencer, est-ce que vous suivez les performances de Zerkane et Medioub depuis l’Algérie , est-ce que leurs performances sont scrutées ?

Oui, en Algérie ils sont suivis. Dès qu'un joueur fait partie de la sélection algérienne, qu’ils jouent en France ou ailleurs, ils sont suivis du regard par les supporters algériens. Je les suis aussi pour le média DZfoot. Nous avions d’ailleurs évoqué avec le sélectionneur Djamel Belmadi la sélection de Medioub à l'époque.

Que penses- tu des deux joueurs qui ont déjà été testés en sélections ?

Zerkane est un très bon joueur. La saison dernière, Jean-Louis Gasset lui faisait énormément confiance, même si parfois il était sur le banc. Il était jeune, c’était sa première saison en Ligue 1. Il a eu la confiance de Gasset.

Concernant Medioub, c’est quand même un bon joueur de Ligue 1 qui a été très bon cette saison contre Reims mais qui n’a pas eu sa chance avec Petkovic.

"Je ne comprends pas pourquoi Zerkane n’a pas eu sa chance"

Mehdi Zerkane n’est pas utilisé par Vladimir Petkovic cette saison es-tu inquiet pour lui ? On sait qu’il est aussi fragile physiquement.

Petkovic ne lui a pas donné sa chance. Avec seulement 77’ de jeu Petkovic ne lui donne pas la même confiance que Gasset. Certes, il est un peu fragile physiquement, mais c’est un joueur qui est pétri de qualités. Je ne comprends pas pourquoi il n’a pas eu sa chance cette saison.

Malgré les nombreux joueurs offensifs à Bordeaux, il peut évoluer à plusieurs postes. Il peut jouer au poste de milieu relayeur, en 8, c’est un plus pour lui. Petkovic doit avoir des schémas sans Zerkane dans sa tête. Zerkane reste un très bon élément. J’espère que sa situation va s’améliorer.

Pourquoi Djamel Belmadi ne le convoque plus avec les Fennecs ?

Il y a déjà des bons éléments qui évoluent à son poste en équipe nationale. Sa situation actuelle avec Bordeaux fait qu’il n’est pas convoqué. La saison dernière, lorsqu’il jouait avec Gasset, il était convoqué en Équipe nationale.

Medioub et Zerkane ont-ils des chances de disputer la CAN au mois de janvier ?

Ça dépendra de leur situation avec Bordeaux. Medioub a plus de chance d’y être que Zerkane car on a un problème en défense. Si Petkovic lui donne du temps de jeu le mois prochain, il peut y être.

Concernant Zerkane, la concurrence est énorme dans son secteur de jeu, avec Boudaoui et d’autres. Ce sont des joueurs qui jouent quasiment chaque semaine et ils sont compétitifs. C’est un problème pour Zerkane.

"Yacine Adli n’a pas montré son choix et son amour pour jouer pour l’Algérie"

Yacine Adli est suivi par Belmadi, peut-il un jour joueur avec l'Algérie ? Ses prestations sont-elles suivies ?

Pour Belmadi, le joueur qui veut porter le maillot algérien, il doit d’abord le montrer. Pour l’instant, Yacine Adli n’a pas montré son choix et son amour pour jouer pour l’Algérie. Par rapport aux supporters, tout le monde veut voir Yacine Adli avec la sélection algérienne. C’est un très très bon joueur. Cette saison il est le 3e meilleur passeur de Ligue 1, il s’affirme dans le vestiaire avec un caractère de leader avec son jeune âge. Mais d'après ce que j’ai entendu, il veut la France. On verra.

"Dans les rues d’Algérie, tous les joueurs veulent jouer en numéro 10"

Ishaq, est-ce qu'on peut dire qu'il y a un style de joueur algérien ? On voit les Ounas, Atal, Kebbal, Khacef etc. c’est toujours hyper technique.

Dans les rues d’Algérie, tous les joueurs veulent jouer en numéro 10, c’est inné. Le joueur algérien est qualifié comme un joueur technique qu'il soit né à l’étranger ou en Algérie. Par exemple, Belaili qui est né en Algérie est pétri de qualité et donne tout avec la sélection, Boudaoui aussi qui est né en Algérie aussi. Les joueurs algériens nés en France comme Ounas et Kebbal ont aussi de qualité par leur technique. Le joueur algérien est très technique.

 

Comment se porte le foot algérien en Algérie, en club, et en championnat ?

Ça va très bien. Depuis quelques saisons et sous l’impulsion du Paradou, les clubs commencent à faire confiance aux jeunes. Avant ce n’était pas le cas. On voit beaucoup de joueurs qui réussissent à améliorer le football algérien.

Des joueurs qui partent à l’étranger comme Boudaoui, Zorgane à Charleroi, comme Kadri qui est à Courtrai. Beaucoup de jeunes talents s’expriment dans le championnat algérien et c’est bien.On ne voyait pas ça lors des dernières années. Des équipes comme Sétif donnent leurs chances aux joueurs et ça fait du bien.

N.P


DNCG : Gérard Lopez ouvert à l'entrée d'un nouvel investisseur ?


 
COMMENTAIRES