La réaction de Benoît Costil élu meilleur joueur du mois de mars

La réaction de Benoît Costil élu meilleur joueur du mois de mars
17/04 - 17:30 | Il y a 3 mois

Pour la remise du trophée du meilleur joueur du mois de mars, Benoît Costil a évoqué son nouveau rôle de premier relanceur de l'équipe, son duel aérien avec Vukasin Jovanovic contre l'Olympique de Marseille, les prestations de Paul Bernardoni et le prochain match à venir au micro de WebGirondins.

Sa réaction : "C’est toujours agréable, je préférerai les trophées collectifs. On va le prendre avec beaucoup de plaisir. L’important, il n’est pas forcément là. Je vois plus l’équipe, le groupe, les résultats, mais cela reste très sympathique."

Son rôle de relanceur de l’équipe : "Ces dernières semaines, il y a eu beaucoup de changement. Chaque coach a ses caractéristiques et ses exigences. L’une des consignes est que le gardien n’est pas là pour faire uniquement les arrêts. Il faut toujours les faire, mais là le gardien est intégré dans la construction du jeu de par la première relance, des six mètres ou quand je récupère le ballon. Il y a plusieurs schémas qui sont travaillés. Le but est de s’améliorer progressivement. Cela part du gardien, mais ce qui est important aussi c’est le déplacement de mes coéquipiers pour se mettre dans des zones libres où ils peuvent être difficilement touchables par l’adversaire et mettre en danger l’équipe adverse. Cela a bien fonctionné notamment contre Marseille. Les adversaires travaillent bien aussi, ils observent et essaient de contre carrer nos plans. Mais avec le temps, on va progresser et on aura plus de confiance et de sérénité pour le faire du mieux possible."

Retour sur le duel aérien avec Jovanovic : "Les applaudissements ? Avec ou sans ça, il était hors de question de s’arrêter là aussi vite dans le match. C’est toujours mieux comme ça que lorsque vous entendez des sifflets. Nous, on est des joueurs avec un peu d’âge, on apprend à gérer les deux situations. Mais il faut dire que c’est plus agréable quand les choses se passent bien entre le joueur et les supporters. Après, merci Vuka’ pour ce choc, il m’a emmerdé toute la semaine dernière, mais bon cela va mieux aujourd’hui (sourires)."

Le prochain match à Nîmes : "C’est un match difficile pour nous, Bordeaux, mais comme pour toutes les autres équipes. Quand on se déplace dans ce stade avec une équipe qui met beaucoup d’engagements, beaucoup d’agressivité et qui joue bien aussi. Elle a des atouts sur coups de pied arrêtés. C’est un match qu’il faut aborder avec beaucoup d’humilité et de détermination. Il faut mettre en place ce que l’on travaille depuis quatre semaines. Ça va forcément être un match difficile."

Son avis sur la saison de Bernardoni : "Je n’ai pas vu la globalité des matches, souvent sur les gardiens on voit les arrêts et les buts encaissés. Désolé pour vous, mais je ne mesure pas forcément une saison sur les arrêts ou les buts que l’on prend, mais sur la globalité d’un match, d’une saison. C’est difficile à dire, mais je crois savoir que Paul (Bernardoni) s’épanouît à Nîmes, il poursuit son évolution et son apprentissage. C’est vraiment une bonne chose et j’espère pour lui qu’il aura l’avenir qu’il mérite d’avoir. Car en dehors de tout ça, c’est un très très gentil mec. Donc on va lui souhaiter que du bien."

#WebGirondins TV #CostilBenoit

Commentaires