Les Girondins s'en sortent avec détermination [Joueur par Joueur Bordeaux-Montpellier]

Les Girondins s'en sortent avec détermination  [Joueur par Joueur Bordeaux-Montpellier]
17/08 - 23:24 | Il y a 3 mois

Pour le compte de la deuxième journée de Ligue 1, les Girondins de Bordeaux recevaient  le Montpellier Hérault. Si les Marine et Blanc ont réalisé une première mi-temps des plus insipides, les hommes de Paulo Sousa ont su reprendre du poil de la bête en seconde période. Les choix très offensifs du coach bordelais ont fini par payer.

Benoît Costil : Le capitaine des Girondins de Bordeaux a été sollicité à quelques reprises avant le premier but de Montpellier. Toutefois, il est une fois de plus impuissant face à la reprise acrobatique de Delort. Mis à part le but encaissé, Benoît Costil n’a pas eu grand-chose à faire en seconde mi-temps tant les Héraultais n’ont que très peu existé.

Edson Mexer : L’ancien joueur rennais réalise une fois de plus une partie très terne. Si son pourcentage de passe réussie est assez élevé, il laisse régulièrement Delort faire des différences.

Laurent Koscielny : L’ancien joueur d’Arsenal montre déjà beaucoup d’assurance au sein de la charnière centrale. Le numéro 6 bordelais a clairement pris le costume de patron aux côtés de Pablo et Mexer. Koscielny ne cesse de très bien lire le jeu par anticipation. Le public du Matmut Atlantique est en émoi à chacune de ses prises de balles. Sur le but de Montpellier, le natif de Tulles est pris à la régulière par Damien Le Tallec. Par la suite, il aura montré une certaine assurance pour ses coéquipiers qui pourrait être un réel plus pour la suite du championnat.

Pablo : Si le défenseur brésilien est très appliqué sur ses taches défensives, il ne parvient pas à trouver la moindre solution de passe. C’est surtout dû aux appels des joueurs bordelais pour le moins passif.

Youssouf Sabaly : Si l’international sénégalais multiplie les appels dans son couloir lors de la première demi-heure, il semble être en retard sur le but de Delort. S’il se montre beaucoup plus mobile avec une contribution défensive importante, Sabaly pêche dans la dernière passe avec une précision de passe de 67% dans les trente derniers mètres. On sent que l’international sénégalais tergiverse dans ses prises de décision. Il est remplacé à la 85e minute par Jimmy BRIAND pour apporter une cartouche offensive supplémentaire dans les dernières minutes de la partie. Samuel Kalu prend la place de Youssouf SABALY dans les derniers instants de la partie dans le couloir droit.

Otavio : On avait beaucoup jugé l’absence du milieu de terrain brésilien très préjudiciable contre Angers. Bien que titulaire, Otavio a des difficultés pour distiller des bons ballons vers l’avant. Les choses se compliquent pour le numéro 5 des Marine et Blanc qui est le seul milieu de terrain à vocation défensive de l’équipe de Paulo Sousa au retour des vestiaires.

Toma Basic : Si la semaine passée, le milieu de terrain Tchouaméni-Lottin a été particulièrement critiqué à raison, Toma Basic peine à rentrer dans sa partie. Lorsque le premier quart d’heure a été dépassé, le milieu de terrain croate n’avait touché que 5 ballons. Très absent des débats, il est remplacé par Josh Maja qui prend place dans l’axe de l’attaque. Paulo Sousa semble avoir gardé le même schéma tactique avec Benito qui joue un double rôle pour épauler Otavio. Après avoir récupéré une touche, Yassine Benrahou sert en première intention Kalu qui se bat et le ballon profite à Josh Maja qui fixe Rulli avant de l'ajuster d'un intérieur du pied Hilton et le gardien argentin. Il s’agit du premier but de l’Anglo-Nigérian au Stade Matmut Atlantique.

Loris Benito : L’ancien joueur des Young Boys de Berne est assez solide dans les duels qu’il a en un contre un. Toutefois, il montre certaines carences dans le jeu offensif où il prend avec parcimonie son couloir. Avec le remplacement de Toma Basic, Benito est plus actif notamment sur le plan offensif. Défensivement, il s’est montré solide dans son couloir.

Samuel Kalu : Dès les premiers instants de la partie, l’international nigérian se montre très mobile en permutant régulièrement avec Nicolas De Préville. Le numéro 10 se bat sans relâche pour que son équipe garde au maximum le cuir. Bien que placé sur le côté gauche de l’attaque bordelaise, Samuel Kalu joue régulièrement en soutien de Josh Maja.

Hwang Ui-Jo : L’attaquant sud-coréen est sevré de ballons lors de la première demi-heure. Pour pouvoir toucher un peu plus le cuir, l’ancien attaquant d’Osaka alterne entre le positionnement dans l’axe et sur le côté droit pour se montrer le plus disponible possible pour ses partenaires. À la 63e minute, il est remplacé par Yassine Benrahou. Dès ses premières touches de balle, l’ailier droit essaie de réaliser quelques différences mais Benrahou est régulièrement esseulé et encerclé. Le numéro 22 bordelais brise la glace par des passes très intuitives en première intention.

Nicolas De Préville : Si Bordeaux est très peu offensif pendant les quarante-cinq premières minutes, De Préville essaie de profiter de son positionnement axial pour perforer le milieu de terrain de Montpellier. Il n’y a véritablement que par lui où le danger peut arriver côté des Girondins. Dans un rôle de véritable numéro 10, Nicolas De Préville n’hésite pas à décrocher pour apporter du soutien à Otavio.

#Ligue1

Commentaires