PDVA : « Cheick Diabaté est toujours dans le coeur des supporters du FC Metz »

PDVA : « Cheick Diabaté est toujours dans le coeur des supporters du FC Metz »
06/01 - 10:38 | Il y a 2 semaines
Voici le Point de Vue adverse avant le déplacement à Metz ce soir à 19h.

Mounir, fondateur du site Socios FC Metz, a répondu à nos questions avant la rencontre entre les Messins et les Girondins de Bordeaux.

Vous êtes un observateur et un supporter du FC Metz qui est dixième de Ligue 1, comment pouvez-vous l’expliquer ? 

Le retour de Frédéric Antonetti joue un rôle important dans le bon début de saison de Metz. C’est un super entraîneur. Cette dixième place en championnat est le résultat d’un puzzle monté depuis plus de deux ans car Vincent Hognon a assuré l’intérim entre-temps (NDLR, de décembre 2018 à octobre 2020). Le recrutement a eu un impact positif avec des joueurs qui connaissent bien la Ligue 1 comme John Boye. Des recrues telles que Dylan Bronn et Fabien Centonze ont également apporté de la plus-value à l’équipe. Depuis, l’effectif n’a pas bougé. Une synergie s’est créée et elle se sent sur le terrain.

Quel est l’objectif du club pour la saison en cours ?

Je signe de suite pour que le FC Metz termine dixième du championnat. En finissant entre la dixième et la quinzième place, l’équipe franchirait déjà un palier supplémentaire. Mais tous les ans, l’objectif du club est le maintien.

« Une vraie homogénéité se dégage du groupe »

Quelle est la force de Metz et son organisation de jeu ?

La force de l’équipe est la défense, une des meilleures de Ligue 1 (NDLR, le FC Metz possède la cinquième meilleure défense du championnat avec 17 buts encaissés) dont fait partie Fabien Centonze. Habib Maïga, Ibrahima Niane, Farid Boulaya ou encore Opa Nguette amènent de la plus-value sur le terrain. Dylan Bronn en défense centrale et Vincent Pajot au milieu ont apporté davantage de profondeur à l’équipe. Vagner Dias et Aaron Leya Iseka sont arrivés en attaque. Metz a aussi un bon gardien avec Alexandre Oukidja. Une vraie homogénéité se dégage du groupe.

Quelle est la faille de votre effectif ? 

La faille du FC Metz est l’attaque. L’équipe n’a pas d’avance et n’est jamais à l’abri. Les victoires 1-0 démontrent le maigre avantage au score. Metz n’a pas de « buteur » et a besoin d’un nouveau joueur pour remplacer Niane, gravement blessé.

« Diabaté a laissé un grand souvenir à Metz »

Après avoir joué huit ans à Bordeaux entre 2008 et 2016, Cheick Diabaté a évolué en prêt six mois au FC Metz de janvier à mai 2017. Quel souvenir les Messins conservent du joueur ? 

Cheick Diabaté est toujours dans le coeur et dans la tête des supporters. C’est un grand joueur. Par ses buts, il a permis au club de se sauver. Diabaté a laissé un grand souvenir à Metz.

À Lire aussi : Que va changer la blessure de Hatem Ben Arfa pour les Girondins ?

Alors que le mercato d’hiver vient d’ouvrir, Cheick Diabaté serait-il une bonne recrue en attaque après le départ d’Habib Diallo à Strasbourg et la blessure aux ligaments croisés d’Ibrahima Niane ?

L’équipe a besoin d’un buteur supplémentaire. Mais elle ne peut pas se permettre de prendre un attaquant qui n’a pas de rythme (NDLR, Diabaté a joué deux matchs cette saison). S’il était arrivé plus tôt lors de la préparation, pourquoi pas. Cependant, ce n’est pas le joueur que le club doit recruter au mercato hivernal. Il faut qu’il soit prêt physiquement maintenant et ne pas venir dans l’optique de jouer une heure puis marquer un but ou deux en six mois.

« Bordeaux est une équipe bizarre »

Dans quel état d’esprit Metz aborde la réception des Girondins ?

C’est le match de rentrée pour les supporters avec le retour de la Ligue 1 après la trêve hivernale. Bordeaux n’est pas en réussite à l’extérieur mais a de bons joueurs à chaque ligne : Costil, Koscielny, Baysse, Ben Arfa, De Préville. Hatem Ben Arfa peut changer la rencontre à lui tout seul même s’il n’est pas à 100% (NDLR, le meneur de jeu est blessé pour une durée de trois semaines). Pour moi, c’est un joueur de classe mondiale. Les Girondins sont également solides défensivement. Ils réalisent des matchs corrects à l’extérieur puis perdent à domicile lors de la rencontre suivante. C’est une équipe bizarre.

Pouvez-vous faire un pronostic pour ce match ?

Je vois une victoire 1-0 du FC Metz avec un but de Nguette. Boulaya peut aussi marquer car il aime les grandes affiches. Mais il faut dire que ce n’est plus le Bordeaux du président Claude Bez qui avait beaucoup de grands joueurs.

À Lire aussi : Raoul Bellanova expulsé avec Pescara

Commentaires