Rachat Girondins : accord de principe entre Gérard Lopez King Street et Fortress

21/06 - 22:41 | Il y a 2 mois
C'est une information de L'Équipe. Gérard Lopez a trouvé un accord de principe avec King Street et Fortress.

Fortress dans le capital du club ?

C'est une bonne nouvelle qui va peut-être éviter le placement en redressement judiciaire du club. Néanmoins, L'Équipe précise que Gérard Lopez a besoin d'un délai pour fournir les garanties nécessaires concernant les fonds. Le temps supplémentaire qui a été demandé serait de 4 à 5 jours .

Le quotidien sportif précise également que Fortress, principal créancier, pourrait échelonner le montant de la dette et aussi l'intégrer au capital du club. Astucieux.

La rumeur Longuépée

Alors que le club avait fait communiqué en fin de semaine sur le fait que le FCGB serait placé en redressement judiciaire dès mardi. Une rumeur insistante a circulé ce lundi. Rumeur selon laquelle King Street pourrait retirer son pouvoir exécutif à Frédéric Longuépée. L’Équipe évoque cette rumeur.

En effet,  sans pouvoir exécutif, le PDG des Girondins de Bordeaux ne pourrait pas placer le cleb en redressement judiciaire. King Street reprendrait donc la main sur la gestion de la vente. Il reste à savoir s’il l’avait perdue.

Nous avons évoqué tous ces points ce soir dans le Talk que vous pouvez regarder ci-dessous.

#Rachat Girondins COMMENTAIRES