Réaction : "Quand tu es manager, tu parles dans l’intimité du vestiaire"

30/11 - 09:16 | Il y a 2 mois
Hier, le président des Girondins de Bordeaux s'est exprimé après le match dans les colonnes de l'équipe pour pointer du doigt l'attitude de ses joueurs.

Une prise de parole attendue

Absent de Bordeaux, mais présent médiatiquement après la rencontre, Gérard Lopez a réagi vigoureusement après la 6e défaite des Marine et Blanc cette saison sur le score de 2 à 1 face à Brest.

Le président des Girondins de Bordeaux a stigmatisé l'attitude de ses joueurs qu'ils jugent "inacceptable". Il demande plus d'envie à ces joueurs soulignant "l'arrogance" dont ils ont fait preuve.

De plus, le directeur technique a lui aussi répondu aux médias en zone mixte après la rencontre. Le bras droit de Gérard Lopez a confirmé Vladimir Petkovic dans sa fonction, et a montré l'état d’esprit de l'équipe comme source des mauvais résultats.

 

 

Aucun effet sur les joueurs ?

Nous avons interrogé un ancien joueur professionnel, proche du club pour lui demander si la prise de parole exclusivement médiatique de Gérard Lopez pouvait peser dans un vestiaire.

Il est formel, cela n'aura aucun impact sur des joueurs pros. En effet, pour lui, il est préférable de se parler en face à face dans ce type de situation : “La prise de parole de Gérard Lopez sur un joueur pro qui a beaucoup d’égo ça n’a aucun impact. Il se couvre avec ce type de communication. Quand tu es manager, tu parles dans l’intimité du vestiaire en face à face. Ce qui a été publié dans l’Équipe n'aura aucun effet.”

Pour cet ancien joueur pro lorsqu’on voit l’attitude des joueurs bordelais depuis plusieurs semaines, on sent déjà leur manque d'implication qui peut s'expliquer par le contexte bordelais.

Il poursuit, “aujourd’hui, je peux vous dire qu'avec la situation du club, beaucoup de joueurs ne sont déjà plus là dans leur tête. Ils anticipent la suite de la saison et préparent leur avenir ailleurs. Si vous interrogez un joueur qui a participé au match hier, aucun ne vous dira qu’il n’a pas été bon et qu’il est fautif sur la rencontre”.

Bordeaux se déplace à Strasbourg mercredi à 19h pour le compte de la 16e journée. En attendant, le groupe a deux jours pour se préparer et se remettre la tête à l'endroit.

 


La sauce ne prend pas [Joueur par joueur]


 

COMMENTAIRES