Thomas Mcho : "À l'OL on se croit trop beau"

04/12 - 12:07 | Il y a 6 mois
Thomas Mcho, animateur et fondateur de la chaîne YouTube Lyon Fan TV a répondu à nos questions avant le choc face à l'OL, dimanche à 20h45 au Matmut Atlantique. C’est le point de vue adverse.

Thomas, quel est ton sentiment sur le début de saison lyonnais ?

Le début de saison de l'Olympique Lyonnais n'est pas conforme à nos attentes en tant que supporters. Mais pour moi, c'était à prévoir car on a un nouveau coach qui est arrivé avec une nouvelle philosophie. Il y a eu aussi pas mal de marketing autour de cette philosophie. Finalement, cette philosophie est basée sur les plus grands entraîneurs : Guardiola, avec un pressing haut, du jeu attractif avec de belles actions, etc.

C'est ce que nous a vendu Peter Bosz au club et aux supporters. Clairement le début de saison n’est pas bon. Quand tu es à la 10e place mi-décembre c'est que se sont passées de mauvaises choses. Nos matchs amicaux c'était la cata. On a fait deux bons matchs. La seule satisfaction est l’Europa league avec 5 victoires sur 5, même si on a eu des difficultés dans le jeu. Le début de saison de l'Olympique Lyonnais n'est pas à la hauteur.

"Aujourd'hui Peter Bosz est complètement en échec"

On a vraiment l’impression que ce club de Lyon stagne depuis quelques années, tu partages ce constat ?

Oui, le club stagne depuis des années. On ne comprend pas vraiment. Mon analyse est qu’on se croit trop beaux, que nos jeunes de l’académie sont trop forts, il y a Une sorte de mentalité lyonnaise qui doit absolument évoluer avec le temps. On se rend compte que les joueurs ne se remettent jamais en question.

D'ailleurs, il n'y a pas que les joueurs car on se rend compte qu'en changeant les entraîneurs et les joueurs nous avons toujours le même constat. Pour moi, le problème vient de plus haut. La grosse responsabilité incombe à Jean-Michel Aulas et au Board.

bosz.jpg (34 KB)
Peter Bosz crédit iconsport

Si tu devais décrire les forces et les faiblesses de cette équipe lyonnaise, quelles seraient-elles ?

Notre seule vraie force cette saison c'est Anthony Lopes qui fait un début de saison incroyable. Il est assailli de frappe car on ne joue tellement haut et on joue tellement mal qu’il sort du lot. Karl Toko Ekambi fait un bon début d’exercice, Paqueta également même s’il marque le pas en ce moment. Il n'y a pas de force collective qui se dégage de cette équipe, mais plutôt une force individuelle.

"Bosz ne tient pas son groupe"

Est-ce que tu pourrais dresser un premier bilan du management de Peter Bosz ?

Aujourd'hui, Peter Bosz est complètement en échec. On ne va pas se mentir, il n'a pas réussi à imposer sa patte. Il n'a pas réussi à imposer ses idées et son style de jeu. Il est toujours en train de chercher la bonne formule, et il est beaucoup trop dogmatique. Pourtant aujourd'hui il faudrait qu'il soit pragmatique mais je m'attends à ce qu’il ne change pas. Il va continuer à rester dans ses principes de jeu.

Lors de ses précédentes expériences cela s'est toujours passé de la même manière, et un moment donné ça risque de nous être fatal. J'ai l'impression que son groupe, il ne le tient pas.

Vu le classement, est-ce que ce match contre Bordeaux a une tonalité capitale pour l’avenir de Peter Bosz ?

Tous les matchs sont capitaux du côté de l'Olympique Lyonnais en ce moment. J'ai entendu Jimmy Briand dire que Bordeaux allait sortir un énorme match face à Lyon, mais chez nous tous les matchs sont capitaux. Maxence Caqueret a aussi dit qu'il avait comme objectif de gagner les 5 matchs jusqu'à la trêve, j'attends de voir. Face à Bordeaux c’est capital.

M.M N.P


Bordeaux-Lyon : le "Pôle Emploitico"