Une prestation encourageante et fragile [Joueur par Joueur]

06/12 - 00:43 | Il y a 6 mois
Les Girondins ont pris un point mérité face à l'OL (2-2). Tout n'a pas été parfait loin de la, mais des points encourageants sont à relever. Regardons les performances joueur par joueur.

Benoît Costil : Le gardien et capitaine des Girondins est apparu sur cette rencontre. S' il sort une parade à la 9’ minute, il loupe sa sortie sur le but de Denayer. Il a eu aussi beaucoup de difficultés sur le jeu au pied et dans la communication avec sa défense.

Stian Gregersen : Il est pris sur le duel lors de l’ouverture du score de Denayer. Il a failli donner la victoire à Bordeaux sur corner lors de la dernière occasion du match.

Edson Mexer : match plus tranquille que le précédent pour Mexer. Avec un bloc compact devant lui, le mozambicain est moins sollicité et c’est mieux.

Ricardo Mangas : une mésentente avec Costil, et des gestes techniques ratés. Pourtant, il n’économise pas ses efforts et ses courses vers l’avant. Il a mieux tenu son côté.

Enock Kwateng : de l’envie, des duels gagnés (4) mais beaucoup de déchet technique dans le jeu vers l’avant.

Junior Onana : plus à l'aise quand il joue avec Tom Lacoux à ses côtés. Il a gagné beaucoup de duels (13). Il doit encore mieux se placer défensivement par rapport à l'adversaire et par rapport à ses coéquipiers car il a laissé trop d’espaces aux Lyonnais.


Un point et puis c'est tout



Tom Lacoux
: il défend en avançant et apporte de la combativité et de l’agressivité. Lui aussi doit mieux se situer dans l’espace pour fermer l’accès aux adversaires. Pour sa deuxième titularisation il a marqué des points.

Yacine Adli : au départ de l’action sur le premier but de Rémi Oudin, Yacine Adli alterne le bon et le moins bon. Le côté positif est sa vision du jeu et sa passe qui fait la différence. Le côté noir c’est sa faible participation aux tâches défensives qui pénalise l’équipe. De plus, il a tendance à trop porter le ballon et à le perdre (14 pertes de balles).

Rémi Oudin : il a répondu présent dans la combativité et la hargne. Buteur sur le centre d’Elis, il a aussi beaucoup communiqué avec ses coéquipiers. Il a tenté des choses et amené du positif à l’équipe de Bordeaux.

Alberth Elis : l’homme du match avec une passe décisive et un but incroyable après une course de 40 mètres. Il porte l’équipe avec ses performances et son attitude positive et combattante. Il est déjà l’une des révélations de cette première partie de saison en Ligue 1. Il a beaucoup défendu.

Hwang Ui-jo : avec Elis ce sont Les travailleurs de l’équipe. Ils doivent marquer et être décisifs et ils défendent. On voit pointer une belle entente et complémentarité avec Alberth Elis.

Vladimir Petkovic : le coach a gardé le même système, et a lancé à raison Tom Lacoux pour la deuxième fois de la saison. Il a resserré ses lignes avec un bloc bas et deux lignes de 4 joueurs. Cela n’a pas empêché les Girondins d’encaisser deux buts et d’en marquer 2. Il a encore beaucoup de tactique à réaliser avec ses joueurs pour les faire progresser.