Des Girondins au petit trot [Joueur par joueur Metz-Bordeaux]

Des Girondins au petit trot [Joueur par joueur Metz-Bordeaux]
06/01 - 22:04 | Il y a 2 semaines
On avait quitté les Girondins avec une défaite très décevante sur leur pelouse face à Reims (1-3). Les supporters attendaient une réaction notamment dans l’état d’esprit affiché par l’équipe.

Bordeaux n’a pas pris de bonnes résolutions pour cette nouvelle année. Les joueurs de Jean-Louis Gasset démarrent l’année avec un triste match nul (0-0). Les Girondins n’ont rien montré lors des 90 minutes notamment en attaque où le niveau technique affiché est loin d’une équipe qui vise le haut de tableau. Avec ce nul, Bordeaux garde ses mauvaises habitudes et reste dans le ventre mou du championnat (12e).

Benoît Costil : Soirée tranquille pour le portier des Girondins de Bordeaux. Il a été beaucoup moins sollicité comparé au match face à Reims. Il a réalisé les bons gestes au bon moment.

Youssouf Sabaly : Le latéral droit a livré une prestation contrastée. En effet, il s’est proposé à de nombreuses reprises en attaque. Il n’a pas hésité à combiner avec Rémi Oudin ou encore Yacine Adli. Pourtant, ça a été moins flamboyant en défense. Il a été mis en difficulté par la vitesse du Messin Delaisne. Ce dernier s’est montré dangereux en multipliant les centres dans la surface.

Paul Baysse : Il est une des rares satisfactions côté bordelais. C’est lui qui a tenu la défense face aux Grenats. Il est sur la trajectoire des centres messins à de nombreuses reprises. Par ailleurs, il a délivré quelques longs ballons intéressants sur le front de l’attaque. Rien à redire, il a fait le job.

Pablo : Comme depuis plusieurs semaines, le brésilien réalise un match plus que correct. Il a fait preuve d’agressivité dans ses duels. Très bon dans l’anticipation, Pablo n’a pas hésité à aider Benito dans son couloir gauche. Il est remplacé par le revenant Laurent Koscielny. Touché par une lésion au biceps, il n’avait plus joué depuis plus d’un mois. Très bon retour pour Kos’ qui a fait son match. Il retrouve par la même occasion son brassard de capitaine.

Loris Benito : Habitué à être solide défensivement, le latéral Suisse a passé une soirée très difficile. Il a complètement été dépassé par la vitesse de Fabien Centonze dans son couloir. Le défenseur n’est jamais vraiment rentré dans son match. Et pour les rares fois où il est monté en attaque, il a souvent été à l’origine de pertes de balles. Ces dernières ont provoqué des situations de contre pour Metz. 

Otavio : Suspendu au dernier match, il faisait son grand retour aujourd’hui. Le milieu Brésilien a fait le taff dans son rôle de sentinelle. Son absence s’était fait ressentir contre Reims. Il a été propre à la relance avec plus de 95% de passes réussies. Comme très rarement, Otavio n’a pas déçu sur ce match.

Toma Basic : On commence à s’habituer aux performances de Toma Basic. Pourtant, avec l’absence de Ben Arfa, on attendait que le Croate prenne plus de liberté dans le jeu. Il n’en est rien. Le milieu est resté cloîtré à son rôle de milieu relayeur tout en jouant de manière simple. Très peu de risque dans son jeu, il ne fait plus aucune différence excepté sur de rares coups de pied arrêtés. Basic ne connaît plus la définition d’intensité sur le terrain. Match une nouvelle fois décevant.

Yacine Adli : Il avait remplacé Otavio au dernier match contre Reims. Le coach l’a aligné pour pallier l’absence d’Hatem Ben Arfa touché à la cuisse. Yacine Adli devait saisir sa chance. Mais il n’a pas donné satisfaction. Il a très souvent raté ce qu’il a entrepris. Le milieu de terrain a commis énormément de perte de balles (15). Il est remplacé par Mehdi Zerkane à la 56e minute. L'international algérien a apporté de la percussion en attaque. À la 82e, il se blesse tout seul derrière la cuisse et doit laisser ses partenaires à 10. 

Rémi Oudin : C’est sûrement l’attaquant qui a paru le moins en difficulté à l’avant. Il a touché plus de ballons que ses compères d’attaque. Auteur d’une première mi-temps très timide, il s’est un peu plus montré en seconde période en tirant à quelques reprises au but. Mais c’est trop peu pour inquiéter une équipe de Metz très bien regroupée. Samuel Kalu le remplace à la 70e minute. L’attaquant des Girondins fait son grand retour après plus de deux mois d’absence. Ses quelques minutes lui ont permis de le remettre en jambes avant d’attaquer la phase retour.

Hwang Ui-jo : Match très décevant de la part du Coréen. Aucune frappe, aucun dribble, aucun duel remporté. En bref, il n’a rien montré dans cette attaque déjà très faible techniquement. Hwang a déçu ce soir.  Il est remplacé par Nicolas De Préville (70e). Ce dernier a montré un visage que lors de ses dernières apparitions. L’ancien Lillois a été combatif dans l’état d’esprit. Il s’est même créé une occasion de but, chose qu’on n'avait pas vue depuis longtemps.

Josh Maja : L’attaquant Nigérian réintègre le onze de Jean-Louis Gasset après son passage sur le banc contre Reims et Strasbourg. C’est une prestation trop timide pour le Nigérian. Face à une défense à 5, il a été très peu en vue. Le seul problème c’est qu’il n’a rien tenté. Il a très souvent joué en une touche de balle tel un pivot. On attend beaucoup plus de l’ancien attaquant de Sunderland. Il est logiquement remplacé par Jimmy Briand à la 70e minute. Ce dernier a fait les efforts comme à son habitude mais n’a pas pesé sur le match.

Jean-Louis Gasset : L’absence de Ben Arfa n’a pas bouleversé les plans du coach bordelais. Il a aligné son fameux 4-2-3-1 en plaçant Yacine Adli dans ce rôle de meneur de jeu. Au vu du visage qu’a montré Bordeaux en attaque, Jean-Louis Gasset a une nouvelle fois répondu par de nombreux changements. Mais ce dernier n’avait pas prévu la blessure de Zerkane. Les Girondins finissent à 10 le match dans un 4-4-1.

Le Debrief à Chaud de Metz - Bordeaux

Commentaires