Girondins : comment prendre des points face au PSG ?

24/11 - 11:27 | Il y a 2 mois
Lors du Talk de lundi soir, l'analyste vidéo Florent Toniutti a partagé pour nous les clés du match entre le PSG et les Girondins de Bordeaux.

Après le résultat positif obtenu face à Rennes, les Girondins de Bordeaux s’apprêtent à affronter le leader de la Ligue 1. Sur le papier, ça s’annonce difficile tant l’écart de niveau semble conséquent. Cependant, Florent Toniutti nous livre des pistes de réflexion pour les Girondins afin d’espérer prendre des points lors de son déplacement au Parc des Princes.

Bloc compact et solidarité défensive

On le sait, le PSG possède des individualités de top niveau, capable de faire la différence à tout moment en 1 contre 1. Ainsi, Florent Toniutti nous indique que Bordeaux ne devra pas trop se reposer sur du marquage individuel. Une des premières clés du match sera donc de mettre en place un bloc défensif très serré avec une énorme solidarité défensive pour combler les erreurs de ses coéquipiers : "Va falloir que Bordeaux soit encore plus compact que d’habitude, pour qu’à partir du moment où un mec se fait éliminer, il y en a un deuxième qui puisse venir aider".

C’est d’autant plus intéressant que Thomas Tuchel est très critiqué ces derniers mois pour ne pas parvenir à mettre en place un système de jeu cohérent avec son équipe. On lui fait notamment le reproche de trop s’appuyer sur les fortes individualités (Neymar, Di Maria, Mbappé) pour faire la différence…

Ainsi, on voit depuis ce début de saison un PSG plus fragile qu’à l’accoutumé (défaite 3-2 samedi dernier face à Monaco après avoir mené 2-0). Et la meilleure façon de faire déjouer ces individualités c’est de mettre en place une grosse rigueur défensive en ne leur laissant que très peu d’espace. Bordeaux a montré qu’il en était capable en ce début de saison. Il faudra faire encore plus samedi.

Parvenir à jouer des ballons dans leur camp

En phase de possession, Florent Toniutti annonce la couleur : "Avec le ballon, je pense que Bordeaux, comme toutes les autres équipes, est capable de mettre en difficulté ce PSG si tu arrives à ne pas le rendre trop vite".

Sortir du pressing parisien, gagner la balle au milieu de terrain, jeu long… Autant de clés que nous livre l’analyste vidéo. Selon lui : "une fois arrivé dans le camp parisien, t’as fait le plus dur". Et cette fois-ci à notre tour de compter sur nos individualités.

Dès lors, Hatem Ben Arfa a clairement la qualité pour mettre à mal le PSG dans les 25 derniers mètres. Il pourrait marquer un deuxième but ce samedi, d’autant plus qu’il semble avoir la dent dure face à ses anciennes équipes. Mais il ne faudra pas compter que sur lui et se projeter en nombre vers l’avant si opportunité il y a.

À regarder -> Replay : le Talk du lundi 23 novembre

PSG-Leipzig, un match déterminant pour les Girondins

Florent Toniutti le dit : "Le PSG-Leipzig de demain va conditionner sans doute pas mal de chose pour la rencontre de samedi soir".

En effet, il rappelle que le PSG est en situation précaire en Champions League. Avec seulement une victoire en trois rencontres, ils doivent absolument gagner aujourd’hui (21h) face à Leipzig s’ils veulent rester dans la course. Or, on le sait, la priorité du PSG c’est la Champions League. Ainsi la question est de savoir comment cela peut impacter le match de samedi face aux Girondins.

Samuel Vaslin, journaliste sportif, nous livre son point de vue : "Il va falloir leur souhaiter une bonne victoire demain à Paris. Histoire qu’ils soient bien la tête à Manchester (mercredi prochain)". En effet, on peut imaginer que suivant le résultat de ce soir, les joueurs alignés ne seront pas le même samedi. En cas de victoire demain, pas mal de joueurs seraient probablement préservés.

Au contraire en cas de défaite, le match de samedi pourrait préfigurer de "match couperet" pour Thomas Tuchel qui devrait alors aligner ses meilleurs joueurs.

Yacine Adli : "Je vais faire les choses pour qu'on voit que je suis là"

Commentaires