Girondins : “Ils nous ont vendu un projet à contre-courant de ce qui se fait dans les autres clubs”

16/04 - 18:58 | Il y a 1 mois
Le supporter des Girondins de Bordeaux et invité du Talk, Thibaud Desjardins, s’est exprimé dans l’émission de ce lundi. Il aborde la situation délicate de l’équipe féminine du FCGB, assurée d’être reléguée en Division 2 à l’issue de la saison.
Girondins : “Ils nous ont vendu un projet à contre-courant de ce qui se fait dans les autres clubs”

© Iconsport

Écoutez ces propos ou lisez-es ci-dessous :

“Le problème c'est qu'on ne les remplace pas vraiment”

Thibaud Desjardins dans le Talk : “En ce qui concerne les départs de l’équipe féminine depuis 2021, c'est comme si on perdait l'équivalent d'une équipe, voire deux. Entre les joueuses internationales qui partent, celles en fin de cycle, c'est un grand changement. On voit bien où elles vont, dans des clubs comme la Juventus, Chelsea, ou même le Real Madrid. 

On peut comprendre, il y a une progression, mais le problème c'est qu'on ne les remplace pas vraiment. On ne remplace pas les départs par des joueuses expérimentées, mais par des jeunes qui n'ont connu que le niveau U19. C'est très compliqué.” 

Charlotte Bilbault avait déjà alerté sur cette situation


“Certaines ont connu la D1 mais reviennent de blessure, comme Mylaine Tarrieu, ou sont fragiles physiquement. La seule recrue qui a vraiment apporté quelque chose, c'est Laura Bourgouin. On devait la faire venir en juillet, mais elle est arrivée en janvier. Le projet derrière tout ça était de ne pas remplacer les joueuses d'expérience et d'économiser sur les dépenses. Une équipe féminine ne coûte pas énormément dans le budget global d'un club de Ligue 2. 

Charlotte Bilbault avait déjà alerté sur cette situation en octobre 2022, mais on l'a ignorée. Aujourd'hui, on en subit les conséquences, et c'est la responsabilité de Gérard Lopez et Thomas Jacquemier. Ils nous ont vendu un projet qui va à l'encontre de ce qui se fait dans les autres clubs professionnels avec des équipes féminines. Il va falloir qu'ils assument leurs responsabilités, mais je doute que Gérard Lopez le fasse.”

>> Girondins de Bordeaux : vers un déficit proche de 50 millions d'euros ?

 

#Féminines