La mayonnaise commence à prendre [Joueur par joueur Bordeaux-Niort]

14/08 - 09:36 | Il y a 2 mois
Les Girondins de Bordeaux ont remporté leur premier succès à domicile, le deuxième de la saison. Ils ont battu Niort 1 à 0 dans une rencontre assez serrée. Regardons les performances joueur par joueur.
La mayonnaise commence à prendre [Joueur par joueur Bordeaux-Niort]

© Iconsport

David Guion : il choisit la continuité, le travail et les automatismes entre ses joueurs. Il a raison car cela paye. Son équipe qui a des lacunes dans le jeu a montré de la solidarité et une rigueur tactique qui lui permet de gagner cette rencontre. De plus, il lance le jeune Louis-Jean avec succès.

Gaëtan Poussin : un match sérieux, et une envolée à la 70’ pour aller chercher un ballon dans sa lucarne. Sur cette action, il permet à Bordeaux de garder les trois points. Attention à sa concentration car il rate un contrôle sur une passe en retrait. Heureusement, il se rattrape bien.

Louis-Jean Johaneko : première réussie pour le jeune bordelais de 18 ans. Il a rempli sa tâche avec enthousiasme en se fondant dans le collectif. Sa semaine de travail avec le staff a payé.  De plus, il n’a pas hésité à percuter offensivement et a montré de bonnes combinaisons avec Delaurier-Chaubet qu’il connaît bien. Les deux hommes ont joué ensemble en National 3.

Stian Gregersen : Gros match dans les duels du norvégien avec 7 qui ont été gagnés dans les airs et à terre. Il a couvert à plusieurs reprises Bokele qui se faisait déborder par Sagna.

Junior Mwanga : Il progresse de match en match. Il a gagné 5 duels, fait des passes précises (91%) et il a assuré une bonne couverture sur Louis-Jean.

Malcom Bokele : L’international camerounais U23 a souffert dans cette rencontre. Ce n’est pas un latéral de métier et ça s'est senti. Il a été débordé plusieurs fois par Sagna qui lui a donné du fil à retordre. Néanmoins, il compense ce déficit de vitesse par une grosse présence dans les duels et 9 luttes remportées. Il termine la rencontre avec des crampes.

Tom Lacoux : toujours très utile dans l'équilibre de l’équipe et le remplacement du bloc et du milieu de terrain. Il gagne peu de duels et assure ses transmissions en premier relanceur avec 89% de passes réussies. Il a perdu un ballon à la 45+1 qui aurait pu coûter très cher. Il doit encore progresser dans le jeu vers l’avant.

Fransergio : un match sans pour le brésilien. Dépassé par le jeu physique du milieu de terrain adverse, il a été éteint dans ce match. Son manque d’impacte physique et de prise de risque dans la conduite du jeu offensif n’ont pas aidé le collectif. Néanmoins, il a assuré ses replacements défensifs.

Danylo Ihnatenko : encore un match inégal pour le joueur ukrainien, du jeu rugueux utile dans la lutte pour gagner les ballons, mais beaucoup de transmissions ratées. Il perd 20 ballons dans ce match, c’est trop pour un joueur qui doit faire les transitions vers l'avant. Il tire trois fois au but sans cadrer.

Logan Delaurier-Chaubet : unique buteur de la partie, il gagne son face-à-face avec le gardien adverse plein de sang froid. Il hérite d’une superbe passe de Josh Maja sur son ouverture du score. Auparavant, il avait eu une occasion dès la 1re minute de jeu qu’il a raté car son tir est parti en tribune. Après son but, il a eu un moment d’euphorie où il courrait avec beaucoup d'intensité sur chacune de ses actions. Enfin, il fait le travail défensif sans rechigner.

Dilane Bakwa : plutôt discret dans cette partie, il a beaucoup défendu sur son côté. Il a touché peu de ballons dans cette rencontre.

Josh Maja : sa passe est incroyable pour Delaurier-Chaubet lors du but de la victoire. Cela sauve son match. Il n'a pas une occasion de but mais il travaille pour le collectif. Il touche seulement 25 ballons dans cette partie.

Le Top WebGirondins :