Les Girondins appliqués débutent bien leur préparation [Joueur par joueur]

Les Girondins appliqués débutent bien leur préparation [Joueur par joueur]
25/07 - 23:40 | Il y a 2 mois

Les Girondins de Bordeaux ont disputé samedi soir leur premier match de préparation. Après 4 mois et demi d’arrêt, les joueurs et le staff ont pu enfin refouler une pelouse face à un club de Ligue 1. 

L’adversaire du soir Angers avait déjà un match dans les jambes avant d’affronter Bordeaux (face à Cholet victoire 1-0). La différence de rythme ne s’est pas fait sentir entre les deux équipes. Ce premier match de préparation s’est joué avec une belle intensité et un bon rythme. 

Les deux équipes bordelaises (1re et 2e mi-temps) ont été appliquées et rigoureuses sur le plan tactique et de l’organisation. Bordeaux a joué haut, pressant son adversaire. Les Girondins ont peiné dans la construction du jeu. Le but a été marqué par Laurent Koscielny sur un corner de De Preville (73’).

Première mi-temps

Paulo Sousa a aligné pour débuter la rencontre  l'équipe suivante organisée en 4-2-3-1.

Le 11 : Costil – Kwateng, Mexer, Baysse, Poundje – Otavio, Pardo – Oudin, Kamano, Hwang – Maja

Benoît Costil : le capitaine des Girondins a fait une mi-temps sérieuse et appliquée. Il fait une parade du pied face à Bahoken en fin de période.

Maxime Poundjé : aligné en latéral gauche, il a touché peu de ballon offensif, et n’a pas été pris à défaut défensivement. Il a peu combiné avec Hwang qui jouait devant lui.

Paul Baysse : il n’avait plus joué depuis de longs mois. Son retour aux côtés de Mexer a été solide. Il a réalisé de bonnes interventions défensives.

Edson Mexer : âpre dans les duels, il a eu des sauts de concentrations sur plusieurs relances en perdant le ballon. Il n’a pas su pallier aux débordements sur sa droite lorsque Kwateng était pris de vitesse. 

Enock Kwateng : il était très haut sur son côté droit ce qui lui a valu d’être pris dans son dos. Pardo et Mexer ont eu des difficultés à couvrir ses montées. Les seules occasions concédées par Bordeaux sont venues de son côté.

Otavio : le joueur brésilien était très en forme. Vif et rapide à l’interception, il a gratté de nombreux ballons au milieu. 

Ruben Pardo : très bon complément d’Otavio, l'espagnol s’est montré solide dans les duels au milieu du terrain. Il a résisté à plusieurs charges et a fait parler sa technique. Il a aussi essayé d’organiser le jeu vers l’avant de l’équipe avec une réussite inégale.

Rémi Oudin : l’ex-Rémois a été transparent dans cette mi-temps. Rarement servi et en difficulté pour se démarquer, il a touché très peu de ballon. Il semblait dans le dur physiquement. Il jouait derrière l’attaquant de pointe.

François Kamano : ses 10 premières minutes ont été intéressantes sur le côté droit avec du jeu vers l’avant. Il a ensuite perdu deux ballons faciles ce qui poussa sans doute Paulo Sousa à le remplacer prématurément dès la 24e par Amadou Traoré. Le jeune attaquant s’est tout de suite distingué en débordant sur son côté. Solide sur ses appuis et véloce, il a obtenu un corner et délivré un centre sans trouver un bordelais.

Hwang Ui-Jo : l'international sud-coréen dans son style caractéristique a joué sur le côté gauche de l'attaque. C’est l’attaquant qui se montra le plus dangereux avec une frappe cadrée à 6 mètres du but excentré sur la gauche. Bernardoni détourna la frappe (28’). Il s’est ensuite éteint, à la peine physiquement.

Josh Maja : Rarement démarqué, et quand il l'était il n'a pas été servi. Il ne s’est pas créé d’occasion, et a touché peu de ballons.

Deuxième mi-temps

Le 11 : Poussin – Sabaly, Koscielny, Jovanovic, Benito – Zerkane, Basic – Mara, De Preville, Mendy – Briand.

Gaëtan Poussin : il ne peut rien faire sur l’égalisation angevine à la 90’. Il se fait fusiller par l'attaquant à 5 mètres du but.

Youssouf Sabaly : aligné en position de latéral droit. Il réalise une belle période l’international sénégalais. Il a produit deux sauvetages in extremis dans sa surface et du jeu offensif.

Laurent Koscielny : le patron de l’équipe, il avait le brassard. Ses relances sont impeccables. Il avait du jus et a fait de belles relances. Buteur de la tête sur le corner de Nicolas de Préville.

Vukasin Jovanovic : pris dans le dos sur l’égalisation angevine.

Loris Benito : sur le côté gauche de la défense, il a fait du Loris Benito. Offensif, il a essayé d’accompagner ses actions. Il avait le jeune Sekou Mara devant lui. Les deux joueurs manquaient d'automatismes ce qui n’a pas permis de faire aboutir les mouvements. L’action de l'égalisation vient de son côté.

Toma Basic : il manquait de jus sur sa mi-temps. Il a résisté aux charges adverses mais n’a pas réussi à construire le jeu.

Mehdi Zerkane : la bonne surprise de ce match. Le milieu de terrain aligné aux côtés de Toma Basic a fait de belles choses. Volontaire, il a montré de l'assurance dans le jeu et la transmission. Il a pris ses responsabilités en accompagnant les actions. D’ailleurs, il est impliqué sur la belle frappe de Sekou Mara (58’). Mehdi a accompagné l’action dans la surface faisant le décalage pour son coéquipier. Il fait jouer ses partenaires et il est sérieux dans le replacement défensif.

Sékou Mara : il a joué sur le côté gauche et s’est créé une belle occasion en tirant et en cadrant sa frappe depuis l’intérieur de la surface de réparation. Il a démontré un bel état d’esprit en allant vers l’avant et en tenant des choses. Tendre, il doit encore épaissir son jeu et son physique.

Nicolas de Préville : Il a été généreux dans l’effort et dans l’engagement comme à son habitude. Il a bien combiné avec Jimmy Briand. Très mobile, il a essayé de créer des mouvements offensifs. Il tire le corner pour la tête de Koscielny qui amène le but.

Alexandre Mendy : en position de deuxième attaquant derrière Jimmy Briand. Il a touché peu de ballons lui aussi et ne s’est pas montré dangereux. Il n’a pas les automatismes pour jouer dans ce rôle de faux neuf.

Jimmy Briand : Il était aligné en pointe. Il réalise une belle combinaison avec Nicolas de Préville dans la surface adverse, mais le centre de ce dernier n’arrive pas. Il n’a pas eu d'occasion de but. 

Le coach

Paulo Sousa : l’entraîneur bordelais a réalisé une grande revue d'effectif en donnant du temps de jeu à presque tous ses joueurs. Adli et Pablo blessés n’ont pas foulé la pelouse du stade omnisport de Cholet. Il a été comme à son habitude très actif sur son banc de touche. Il a replacé, encouragé, applaudit. Il a été debout presque toute la rencontre, et a testé la défense à trois en deuxième mi-temps. Sa réaction qui était attendue a été réservée au média du club.

Les joueurs non utilisés : Lima Semedo, Mandanda, Sow, Lauray, Bakwa, Delaurier Chaubet.

La réaction de Paulo Sousa après le match nul

 

Commentaires