Les Girondins brillent à Nice et cassent leur terrible série [Joueur par joueur Nice-Bordeaux]

Les Girondins brillent à Nice et cassent leur terrible série [Joueur par joueur Nice-Bordeaux]
17/01 - 17:59 | Il y a 2 mois
Les Girondins sortaient d’un bon résultat face aux Merlus sans trop convaincre. Cet après-midi, les hommes de Jean-Louis Gasset ont affiché un tout autre visage avec une animation offensive agréable à voir jouer.

Bordeaux s’impose largement 3-0 face à Nice. Avec cette victoire, les bordelais remontent à la 8e place du classement.

Benoît Costil : Le gardien girondin a passé une après-midi plutôt tranquille. En effet, il n’a pas eu à beaucoup s’employer face à des niçois qui n’ont cadré qu’une fois au but.

Youssouf Sabaly : Le latéral droit a confirmé sa bonne prestation du match face à Lorient. Sa bonne complicité avec Rémi Oudin a encore bien fonctionné. Il s'est montré en attaque en adressant beaucoup de centres et des passes clés devant.

Paul Baysse : La charnière centrale a une nouvelle fois répondu présente. Paul Baysse a très bien anticipé la profondeur des joueurs niçois. Il a très bien géré son duel avec le rugueux Kasper Dolberg. Ce dernier n’a rien pu faire, bien canalisé par Paul Baysse et la défense bordelaise.

Laurent Koscielny (c) : Le capitaine des Girondins revient bien et on sent qu’il a très bien récupéré de sa blessure. Il a réalisé une prestation solide en ne laissant rien passer. Kos’ a multiplié les interventions notamment celle en début de match sur Baddouahi.

Loris Benito : Le latéral est resté dans ses standings face à Nice. Sur le papier, il y avait un net désavantage en vitesse face à Atal. Mais le bon alignement de Benito et la défense a mis plus d’une fois l’algérien en position de hors-jeu. Pour le reste, le latéral suisse est monté à quelques reprises pour venir apporter le surnombre avec Kalu. Il aurait pu mettre en danger ses partenaires avec une relance très dangereuse en fin de première mi-temps qui a conduit Costil à sortir de ses buts. Mais c’est sans incidence.

Otavio : Encore une belle prestation de la part du milieu brésilien. Comme à son habitude, il a multiplié les récupérations devant sa défense. Même en fin de match, il a eu la lucidité sans se jeter d’intervenir proprement dans les pieds d’Amine Gouiri qui était en position de frapper. Une fois de plus, c’est un match sérieux et déterminant pour Otavio.

Toma Basic : C’est un tout autre visage qu’a montré Toma Basic à l’Allianz Riviera. Critiqué depuis le début de saison pour ses prestations quelque peu “fantomatiques”, le croate a surpris dans le bon sens cette fois. On a senti un Toma Basic plus combatif que d’habitude surtout dans les duels. Son tacle sur Youcef Atal en fin de première période en est la parfaite illustration. Cela lui vaudra le premier et seul avertissement de la rencontre. Offensivement, il s’est beaucoup plus montré : un temps sur le côté droit en position de centre, un autre à l’entrée de la surface pour tenter sa chance. Il est d’ailleurs récompensé par un but qui scelle la rencontre 3 buts à 0. 

Yacine Adli : Il revient dans le onze de départ après son match raté face à Metz, ce qui lui a valu un passage sur le banc contre Lorient. Il a su saisir la deuxième chance que le coach lui a laissée. Yacine Adli a réalisé un match très complet, sûrement sa meilleure prestation cette saison. Il a su prendre le jeu à son compte en adressant des passes clés à ses partenaires (90% de réussite). Intraitable dans les duels, Adli a montré toute sa technique dans sa conduite de balle et ses dribbles. Attention tout de même à ne pas perdre la balle dans un zone dangereuse comme il l’a fait en début de rencontre (8e). Il est passeur décisif sur le premier but bordelais en adressant un bon centre pour Hwang. C’est l’un des meilleurs bordelais cet après-midi.

Rémi Oudin : C’est un Rémi Oudin en confiance qui s’est présenté face à Nice. Après son doublé lors du dernier match, l’ailier droit a confirmé sa bonne forme. Beaucoup d’activités de sa part, c’est un tout autre joueur sur le terrain. Il nous avait habitués à ses prestations trop timides sur le plan offensif. Mais depuis le match face à Strasbourg, Rémi Oudin continue sur sa lancée. Il n’a pas hésité à se proposer en faisant des appels dans la profondeur notamment. La bonne entente avec Yacine Adli et Youssouf Sabaly se ressent et fait des différences sur le terrain. Ces derniers ont très bien combiné sur le côté droit et les niçois ont eu du mal à les contrer. Il cède sa place à Amadou Traoré en fin de rencontre (84e). Ce dernier a montré des bonnes choses notamment en délivrant sa première passe décisive en professionnel pour Toma Basic.

Samuel Kalu : L’attaquant nigérian reprend ses marques petit à petit. Il s’est montré beaucoup plus en première période avec notamment cet enchaînement technique (roulette accompagné d’un râteau) qui lui permet de se retourner et frapper au but. On l’a senti un peu plus dans le dur à la reprise. Il sort logiquement à l’heure de jeu et cède sa place à Nicolas De Préville. Ce dernier occupera la pointe de l’attaque bordelaise jusqu’à la fin du match. NDP aurait pu inscrire son premier but de la saison mais il est annulé pour position illicite.

Hwang Ui-jo : Comme face à Lorient, l’attaquant coréen était une nouvelle fois aligné en pointe. En conférence de presse, son entraîneur voulait qu’il ait un peu plus “ce sang-froid” devant le but. Bien marqué par les défenseurs niçois, Hwang s’est peu montré en première mi-temps. Il a su tirer son épingle du jeu en seconde. Sur sa première occasion franche, il ouvre le score en reprenant parfaitement le centre de Yacine Adli. En plus de son but, il a fait beaucoup d’effort défensif en n’hésitant pas à presser les niçois. Cela lui a permis de récupérer des ballons intéressants menant souvent à des contres. Il est remplacé par le jeune Dilane Bakwa à la 84e minute. Ce dernier a profité du temps de jeu offert par l’entraîneur pour se montrer.

Jean-Louis Gasset : L’entraîneur des Girondins a aligné la même compo d’équipe qu’au dernier match à un détail près. Yacine Adli fait son retour à la place de Nicolas De Préville. Son choix a été payant puisque ce dernier a brillé tout comme ses coéquipiers. Le coach a pu laisser quelques minutes aux jeunes Dilane Bakwa et Amadou Traoré.

Commentaires