Neuf idées pour le mercato bordelais

10/06 - 13:34 | Il y a 6 ans

Le mercato vient d’ouvrir ses portes et les Girondins doivent se renforcer aux trois postes ciblés : celui d’arrière droit, de milieu défensif et d’attaquant. Plusieurs médias ont évoqué le désir girondin de s’attacher les services de Jérémy Pied, Jérémy Toulalan et Valère Germain. Ces trois noms sont globalement porteurs d’espoirs pour les supporters bordelais, mais il se pourrait que le prix global de ce trio soit hors de portée des finances girondines, à moins que plusieurs parties fassent des efforts (agents, joueurs, dirigeants). Dans le contexte des finances toujours tendues du FCGB, voici poste par poste des idées pour repeupler l’effectif bordelais avec trois critères : le prix du joueur (salaire plus rachat du contrat), l’impact supposé sur le jeu dès cette saison, et le potentiel du joueur à l’avenir.

Défenseur droit

Si Jérémy Pied, libre, paraît être la piste la plus plausible d’un point de vue financier, les Girondins devraient affronter la concurrence d’un club comme Saint-Etienne. Dans ce contexte, Lamine Gassama, en fin de contrat avec Lorient, pourrait être une belle alternative. International sénégalais, Gassama a fait ses saisons avec Lorient et a connu le haut niveau en début de carrière avec Lyon. Dans le bon âge pour un latéral (26 ans), le joueur formé à l’OL ne coûterait pas un seul euro de transfert. Seul bémol, le désormais ancien merlu privilégierait l’étranger.

Toujours dans le championnat de France, Youssouf Sabaly pourrait être le bon coup du mercato. Le joueur de 23 ans appartient au PSG, mais aura bien du mal à s’imposer dans un club frustré de ne s’être toujours pas rapproché de la Ligue des Champions et qui devrait investir massivement. Après une bonne saison à Nantes, et pour un prix estimé à 2,5M€, Sabaly qui est un latéral complet, pourrait faire du bien à un poste en souffrance à Bordeaux.

Dans un style percutant, Bordeaux pourrait s’intéresser à Hamari Traoré qui a été une révélation de la saison au Stade de Reims malgré la descente en L2. Âgé de 24 ans et évalué à 1,5M€, Traoré serait une belle affaire pour le club girondin, d’autant que le joueur a un coffre lui permettant de couvrir son couloir droit avec panache.

Enfin, dernière idée : Fabrice N’Sakala. Oublié à Anderlecht où il vient de vivre des moments difficiles, l’ancien troyen est apprécié par les supporters du club belge. Bon défenseur et contre-attaquant, N’Sakala était le « jumeau » à l’ESTAC du droitier lillois Sidibé (également réserviste en Équipe de France pour l’Euro 2016). Gaucher, N’Sakala peut évoluer aussi à droite. Son expérience du haut niveau à Anderlecht, son potentiel, son âge (25 ans) et le prix de son transfert (environ 1,2M€) en feraient à coup sûr une excellente recrue.

Milieu défensif

Jérémy Toulalan serait une recrue de choix pour Bordeaux. Mais si le Monégasque ne débarquait pas aux Girondins, le FCGB pourrait s’intéresser à Arnold Mvuemba. Le désormais ex-Lyonnais est libre de tout contrat. À 31 ans, il n’a pas perdu ses qualités de coureur et de relanceur malgré une expérience mitigée à Lyon. Christian Gourcuff et le Stade Rennais seraient aussi sur les rangs.

Seko Fofana est un nom qui ne parle certainement pas au plus grand nombre. Mais ce milieu axial avait bien gêné les Girondins lors du nul entre Bastia et Bordeaux pour le premier match de Ramé sur le banc bordelais (1-1) et a réalisé une saison pleine avec le Sporting. Le joueur de 21 ans appartient à Manchester City mais ne devrait pas faire de vieux os en Angleterre. Son transfert est abordable puisqu’il est estimé à 1,5M€.

Antoine Devaux pourrait lui aussi représenter une bonne affaire. Le nom n’est pas clinquant, mais le joueur rémois a toujours répondu présent et sait relancer et participer au jeu. À un moment où le manque d’investissement des footballeurs est décrié, où la jeune génération a besoin d’être parfois remise en ordre, un joueur comme Devaux, âgé de 31 ans, pourrait être intéressant. La situation rémoise est délicate avec ce nouveau départ en L2, et le transfert pourrait se faire à moins d’1M€.

Attaquant

Valère Germain est le joueur référence pour le recrutement bordelais avec un profil qui plaît très certainement à Jocelyn Gourvennec. Seul hic, le prix du transfert, 5 à 6M€, s’annonce important, et les prétendants ne devraient pas manquer. Dans ce contexte, pourquoi les Girondins n’iraient pas jeter un oeil de l’autre côté des Pyrénées, où Borja Baston a brillé sous le maillot du club basque d’Eibar ? Ce serait la très bonne idée du mercato. Prêté par l’Atletico Madrid, Baston a terminé 10eme buteur de Liga avec tout de même 18 buts au compteur. Athlétique (1m85), très complet et renard des surfaces, Borja Baston et ses 23 ans demanderaient un investissement de 4M€ qui pourrait être très judicieux. Entre Fernando Torres et Griezmann, le poste d’attaquant d’un club où il rêve d’évoluer semble bouché pour Baston, alors pourquoi pas Bordeaux, sa proximité avec l’Espagne, sa qualité de vie et ses belles infrastructures ?

Enfin, Martin Braithwaite pourrait être une belle alternative. L’international danois de Toulouse est doté d’un mental de fer, et a réalisé une bonne saison à son poste avec 11 buts au compteur. Une jolie statistique dans une équipe qui a terminé 17eme de L1. Buteur mais aussi collectif, Braithwaite a aujourd’hui 25 ans et pourrait coûter 3M€ à Bordeaux. Le poste d’attaquant étant décisif dans la concrétisation du jeu d’une équipe, un investissement est obligatoire pour les dirigeants bordelais… Mais à 3 millions pour Braithwaite ou 4 pour Baston, le jeu en vaudrait largement la chandelle. Affaire(s) à suivre.

Par Florian RODRIGUEZ

#Ligue1 COMMENTAIRES