Bordeaux fait ses réglages [Joueur par joueur Saint-Étienne - Bordeaux]

Bordeaux fait ses réglages [Joueur par joueur Saint-Étienne - Bordeaux]
01/08 - 22:39 | Il y a 4 mois

Les Girondins de Bordeaux se déplaçaient ce samedi à Geoffroy-Guichard pour leur deuxième match de préparation. C’est face à des Stéphanois qui venaient de disputer une finale de Coupe de France face au PSG que l’équipe de Paulo Sousa s’est mesurée.

Pour cette rencontre, Paulo Sousa a décidé d’aligner une organisation en 3-4-3.

Le 11 bordelais : Costil - Jovanovic, Baysse, Koscielny - Mara , Zerkane, Otavio, Kwateng - Ui-Jo, De Préville, Maja.

Loris Benito n’a pas participé à la rencontre. Les jeunes Sekou Mara et Mehdi Zerkane sont titulaires après leur bonne prestation face à Angers la semaine dernière. Paul Baysse est reconduit en défense centrale. Il occupe la position centrale, entre Laurent Koscielny et Vukasin Jovanovic. Josh Maja est en pointe.

Les Bordelais se font surprendre dès le début du match. Une perte de balle au milieu du terrain déstabilise toute l’équipe. Les verts arrivent en surnombre devant la surface bordelaise, Nordin enrhume Jovanovic et Costil (1-0  2’). Bordeaux réagit sur penalty par De Préville (31 1-1). Juste avant la mi-temps, la défense centrale bordelaise se fait surprendre par Aouchiche. Il se joue de trois bordelais et trompe Costil (2-1 45”). Au retour du vestiaire, Paulo Sousa décide de laisser la même équipe. De son côté Claude Puel fait tourner son 11. Le résultat ne se fait,pas attendre, l’ASSE marque d’entrée de période par Abi (47’ 3-1). Aby inscrit le 4e but en déposant Mexer (4-1 72’). Entré en jeu à la 62’ Briand sert Mendu pour la réduction du score (90’ 4-2).

Benoît Costil : le gardien bordelais a encaissé 4 buts dans ce match. S'il apparaît surpris sur le premier but de Nordin, il est mis hors de position par Aouchiche, et ne peut rien faire sur le doublé de Charles Aby. A noter des arrêts face à Aouchiche et Hamouma. Il a raté des relances au pied sous la pression adverse.

Vukasin Jovanovic : aligné central gauche, le serbe a passé une soirée compliquée au Chaudron. Il a énormément souffert face à la rapidité de Nordin, Bouanga et Aouchiche. Souvent pris de vitesse il percute Baysse sur le 4e but. Il sera remplacé par Alexandre Lauray à la 74’.

Laurent Koscielny : aligné au poste de centrale droit. Il a raté des ballons de relances et a été moins à l'aise que dans la défense à 4. Il n’a pas réussi à stabiliser son bloc défensif. Il a été moins dominateur que face à Angers la semaine dernière. Il a été remplacé par Mexer à la 62’. Le Mozambicain a semblé courir au ralenti face à la rapidité des adversaires. Il a été dépassé.

Paul Baysse : aligné au centre de la défense à trois. Il percute Jovanovic sur le 4e but permettant à l'attaque stéphanoise d'être en surnombre. Pris par la vivacité d’Aouchiche, il a lui aussi été en souffrance dans cette rencontre.

Enock Kwateng : L’ancien Nantais jouait milieu droit. C’est lui qui lance Nicolas de Préville en profondeur lui permettant de jouer un face à face avec Moulin. Il livre un match sobre. Il a peiné à apporter le danger offensivement.

Otavio : le brésilien a eu des difficultés à trouver le bon positionnement en début de match. Il est mis hors de position lors du ballon perdu au milieu du terrain sur l’ouverture du score. Il a ensuite retrouvé son rendement en grattant des ballons et en relançant proprement. Il a été plus en difficulté que face à Angers. Remplacé par Ruben Pardo à la 62’. L'espagnol a donné quelques bons ballons dont la magnifique passe pour Briand sur le 2e but bordelais. Par contre, il s’est fait manger dans l’engagement par le milieu adverse.

Mehdi Zerkane : Pour sa deuxième apparition, le milieu bordelais a lui aussi eu besoin de temps pour trouver le bon positionnement dans l’entrejeu. Il a ensuite monté son volume de jeu en attaque et en défense. Il obtient le penalty permettant à Bordeaux d’égaliser. Il a défendu ardemment. Au final, il livre encore une prestation encourageante et prétend sérieusement à une place dans le 11. Remplacé par Toma Basic à la 62’. Le croate a fait une entrée en jeu très timide.

Sekou Mara : la signature de son contrat cette semaine lui a donné l’assurance qu’il n’avait pas à Cholet face à Angers. Aligné au poste de milieu gauche il a livré une partie intéressante et a monté son niveau d’un cran. Il a joué des balles d’attaque en frappant au but avec envie et créativité. De plus, il s'est repris sur le jeu défensif en fin de mi-temps pour venir aider Jovanovic. Il doit encore progresser sur cet aspect de son jeu. 

Hwang Ui-Jo : il a démarré la rencontre derrière Josh Maja. Il a ensuite permuté avec ses partenaires sur le front de l’attaque. Il a été transparent dans cette rencontre. Soit ses coéquipiers n’arrivent pas à le trouver soit il ne se rend pas assez disponible. Amadou Traoré le remplace à la 62’. Il s’est illustré en étant solide sur ses appuis et en remportant des duels.

Nicolas de Préville : l’homme fort du secteur offensif des Girondins a été moins en vue que lors de sa précédente sortie. Il reste efficace devant le but.  Il marque le penalty de l’égalisation en première période. Il tire aussi sur le poteau de Moulin d’un bon tir croisé.

Josh Maja : l’attaquant anglais était titulaire. Il a une belle occasion en première période. Son tir dans les 18m qui était cadré est sorti par la main de Moulin. Il est absent le reste du match. Alexandre Mendy le remplace à la 62’. Cette fois-ci il a joué en pointe et il a été beaucoup plus à son avantage. Ses qualités s’expriment plus dans ce rôle. Il fait un rush presque gagnant à la 80’. Solide, il résiste à la charge de son défenseur et tir juste à côté. Il marque à la 90’ sur un bon service de Briand.

Rémi Oudin : rentré à la 62 sur le front de l’attaque. Il touche peu de ballon et ne pèse pas sur le jeu. On peut noter un centre intéressant à la 85’ dans la surface. Sa prestation est timide comme face à Angers la semaine dernière.

Jimmy Briand : entré en jeu à la 62’ sur le côté droit. Sa pointe de vitesse n’est pas son point fort, ce qui ne lui permet pas d’être à son avantage sur le côté. Il a une belle occasion dans la surface en fin de match sur le centre de Rémi Oudin. Son ballon est détourné en corner. Il donne la balle de but à Mendy.

Paulo Sousa : le coach bordelais avait décidé d’aligner un 3-4-3 ce qui a déstabilisé son équipe en début de match et en début de deuxième mi-temps. À chaque début de période, Bordeaux a encaissé un but.  Les joueurs ont mis une 10aie de minutes à trouver leurs marques. Le technicien a décidé de renouveler sa confiance à Zerkane dans l'entrejeu et à Mara sur le côté. Les deux joueurs lui ont bien rendu. Il va devoir trouver un équilibre défensif, car ce nouveau dispositif a permis à Saint-Étienne de profiter de boulevards dans le camp bordelais.

Commentaires