Girondins : “Gérard Lopez est un éternel optimiste et un parieur”

19/05 - 10:44 | Il y a 1 mois
Le chroniqueur David Gluzman s’est exprimé dans le Débrief à Chaud après la victoire 3-1 des Girondins de Bordeaux face à Pau ce vendredi. Il est notamment revenu sur la stratégie de Gérard Lopez concernant sa gestion du club au scapulaire.
Girondins : “Gérard Lopez est un éternel optimiste et un parieur”

© Iconsport

Écoutez ses propos ou lisez-les :

 

 "Il a toujours voulu se faire accompagner"

David Gluzman dans Débrief à Chaud : "L'auto-financement, c'est la dernière solution et de toute façon, dès son arrivée à la reprise du club et même dès Lille, le business plan de Gérard Lopez, sa stratégie financière, ça n'a jamais été d'être le principal bailleur de fonds des projets sportifs dans lesquels il est impliqué.

Il a toujours voulu se faire accompagner. Alors, il s'est fait accompagner lors de la reprise par Fortress et King Street. Il a régulièrement cherché un investisseur minoritaire. Il disait qu'il n'a pas vocation à assumer tout seul le train de vie du club. Malheureusement, on est descendus en Ligue 2, donc on était un peu moins attractifs en Ligue 2. Il aurait eu des contacts et il aurait eu un investisseur si on était montés en Ligue 1. Finalement, on n'est pas montés. Donc il a attendu jusqu'au dernier moment pour remettre l'argent nécessaire pour que nous effectuions cette saison en Ligue 2. Il le dit depuis le début, lui, sa piste principale, c'est une source de financement externe, que ce soit de la dette, que ce soit un investisseur minoritaire ou majoritaire, et le dernier recours, ce serait lui qui comblerait le déficit et qui financerait la saison. C'est-à-dire qu’il a mis de l'argent et il ne veut plus en remettre."

"Il veut la gratification immédiate"

"On commence à connaître les contours psychologiques de notre actionnaire majoritaire. C'est quelqu'un qui est un éternel optimiste. Je pense que c'est quelqu'un qui s’auto-convainc toujours que même s'il n'est pas très organisé, sur un coup de dé, sur un pari, ça va passer. C'est un éternel optimiste, je pense que c'est un parieur. Il ne veut pas attendre, il veut la gratification immédiate."

>> N3 : Les Girondins de Bordeaux descendent en Régional 1