Que retenir de la conférence de presse de Jean-Louis Gasset ?

Que retenir de la conférence de presse de Jean-Louis Gasset ?
26/11 - 18:12 | Il y a 2 mois
Que retenir de la traditionnelle conférence de presse d'avant-match de Jean-Louis Gasset. Nous vous avons fait le résumé.

L’anticipation d’un relâchement

Vendredi dernier, les Girondins ont obtenu un résultat positif face au Stade Rennais, tant au niveau du score que dans le contenu. Même si c’était loin d’être parfait, Jean-Louis Gasset a obtenu des éléments de satisfaction, à l’issue d’un match où ce fameux "état d’esprit" était présent. Il explique même : "Lors de la trêve internationale, j’avais senti un petit renouveau". Les joueurs se sont-ils suffisamment remis en question au point d’espérer obtenir un résultat ce week-end face au PSG ?

L’entraîneur des Girondins ne se leurre pas. Déjà, il rappelle que "c’est dur d’aller jouer à Paris", ajoutant même avec un brin de déterminisme que "ce sont eux (les joueurs parisiens) qui décident de l’issue du match". Ensuite, parce qu’il suspecte déjà un petit relâchement et l’a fait savoir en conférence de presse ce midi :

"J’ai rappelé quelques petites règles aux jeunes joueurs. Si on fait venir les joueurs une heure avant l’entraînement, c’est pour bien se préparer. Chacun à un programme de travail. Le talent ne suffit pas. J’anticipe un petit relâchement. Ce sont de très jeunes joueurs. De temps en temps il faut faire une petite piqûre de rappel sur le programme, sur le fait de s’occuper de son corps, parce que c’est le moteur de la machine."

Si les jeunes joueurs sont ici visés par Gasset, les plus « expérimentés »  ne sont pas exempts de tout reproche. Pour rappel, les Girondins de Bordeaux n’ont plus gagné deux matchs consécutifs en Ligue 1 depuis bientôt deux ans (victoire 1-2 à Angers le 15 janvier 2019 et victoire 1-0 face à Dijon le 20 janvier 2019).

Le bon moment pour prendre Paris ?

Ainsi, si envisager ouvertement une victoire semble trop optimiste, Gasset désire au moins "qu’on joue notre chance à fond". D’autant plus que le Montpelliérain de naissance en est parfaitement conscient : le PSG est dans une mauvaise passe. Ce match face aux Girondins et en étrille entre deux matchs capitaux pour le PSG : la victoire poussive de mardi face à Leipzig (1-0) et le match de mercredi prochain face à Manchester United, qui pourrait être décisif pour l’avenir du club de la capitale en Champions League. Ce qui représente une opportunité pour Gasset "si Paris n’est pas bien, si Paris a la tête ailleurs…"

Ce match face au PSG est également pour lui l’occasion de se remémorer quelques souvenirs en tant qu’ancien adjoint de Luis Fernandez (2001-2003) et de Laurent Blanc (2013-2016). Il explique notamment qu’entraîner Paris c’est "un autre métier", où il explique que "la moindre erreur restera avec vous toute votre vie", comprenant ainsi la pression auquel doit faire face Thomas Tuchel. Il semble craindre également un joueur  sur le retour et qu’il connaît bien, à savoir Marco Verratti, notamment pour sa capacité à "remettre le jeu à l’endroit".

Ben Arfa leader naturel - la paire Otavio-Basic progresse

Pour Jean-Louis Gasset, la victoire face à Rennes et son but a "encore plus ancré dans le groupe" Hatem Ben Arfa. Ce dernier semble en effet faire énormément de bien à cet effectif qui trouve en lui un leader technique. D’autant plus que "quand il travaille comme ça, tout le monde va derrière lui", mentionnant notamment les efforts défensifs qu’il a réalisé vendredi dernier face à son ancienne équipe.

Ensuite, quand un journaliste a mentionné la méforme des dernières semaines de Toma Basic, Jean-Louis Gasset a voulu rectifier : "À Rennes, j’ai trouvé Otavio-Basic très bon. Dans l’association c’est leur meilleur match. Dans la récupération, dans l’intensité..." Cependant, il reste conscient de la marge de progression pour son milieu :

"Maintenant, il faut progresser avec le ballon, arriver à le récupérer un peu plus haut, jouer vers l’avant, sortir du premier pressing adverse..."

Patrick Battiston : "Le projet ? Avoir des joueurs qui défendent merveilleusement bien nos couleurs"

 

Commentaires