Réaction Girondins : "Cette direction ne fait pas partie de la famille"

08/12 - 11:18 | Il y a 3 mois
Les réactions sont nombreuses après la déroute à QRM et la place de relégable en National des Girondins. Depuis l'été 2021, le club ne cesse de plonger dans les abîmes du foot français. Dans le Talk ce lundi, Djino Forté, supporter et chroniqueur dans l'émission, a livré son sentiment. Extraits.
Réaction Girondins : "Cette direction ne fait pas partie de la famille"

© Iconsport

"Les joueurs devraient s'excuser"

 

Djino Forté dans le Talk : "La honte est sur vous. Je parle en premier des joueurs et du staff. Les 60 premières minutes sont affligeantes et honteuses. Même pour la Ligue 2 cela fait peine à voir. On a été raillé par les grands médias nation aux. Ils parlent de manière médiocre de notre club. Les joueurs se sont menti à eux-mêmes et aux spectateurs qui n'ont pas été salués par les joueurs à la fin du match. Je trouve ça lamentable. Les joueurs se sont réveillés 20 minutes pour se sauver la face on ne sauve rien. Ça se lit dans leurs visages. Le staff s'est totalement trompé. On peut avoir des idées de foot, mais la base du football c'est l'engament et l'intensité, même dans les grandes équipes. Ça n'est pas respecté. On ne peut pas jouer au football dans ces conditions. Les joueurs devraient s'excuser auprès des supporters et se mettre face à la réalité des choses."

"Il a le droit de diriger le club à distance alors que la crise est profonde"

 

Il poursuit : "J'aimerais aussi parler de ceux qui n'accompagnent pas les joueurs et le staff dans cette honte. Ceux qui ne se rendent pas disponibles pour le club. Je veux parler du directeur sportif Admar Lopes, absent et inconnu au bataillon depuis l'arrivée de Riera. Défaite après défaite, il ne dit pas un mot. Le président lui a la chance de présider à distance. Il se donne ce droit dans cette crise profonde et majeure. Lui a le droit de diriger le club à coup de coups de fil. Je pense que la honte se partage en famille, et la famille n'est pas là actuellement. Cette direction, pour moi, ne fait pas partie de la famille, vue comment elle se comporte. Ces personnes ne respectent pas le club et ne devraient déjà plus être là."

>> Interview - Alain Giresse : “Il n'y a plus qu’à s’attacher au maintien”

Écoutez cet extrait dans la vidéo :