Yahia Saouthi : "Aïssa Boudechicha est un pari sur l'avenir"

Yahia Saouthi : "Aïssa Boudechicha est un pari sur l'avenir"
09/07 - 16:19 | Il y a 2 semaines

Le journaliste Yahia Saouthi qui a annoncé hier le transfert du jeune joueur algérien, Aïssa Boudechicha, de l'ES Sétif vers les Girondins de Bordeaux, a répondu à nos questions sur cet espoir du foot algérien. Afin de mieux comprendre les enjeux de ce transfert, nous vous proposons cet entretien. 

Yahia, comment peux tu nous présenter le futur joueur des Girondins ?

En réalité, on ne peut pas dire grand-chose sur ce joueur, c'est un vrai pari des Girondins dans le sens ou sur la scène nationale il n'est pas super connu. C'est vraiment un travail de fond de la part des scouts des Girondins, car c'est un joueur qui n'a pas beaucoup joué dans le championnat algérien. C'est un jeune international U23. C'est un latéral algérien, forcément très offensif et vif, avec des qualités techniques intéressantes. Ce qu'il faut dire aux supporters des Girondins, c'est que c'est un pari d'avenir. C'est un joueur qui va devoir faire ses preuves non seulement en Europe, mais aussi au niveau professionnel, contrairement à Youssef Atal qui a eu une saison de transition à Courtrai.

Que sait-on de ce transert ?

L'ES Sétif fait parti des grosses équipes du championnat. C'est une équipe qui joue les premiers rôles sur la scène nationale et en Afrique. C'est un club bien structuré, capable de mettre des gros salaires sur les joueurs. La clause payée par Bordeaux est confidentielle. La somme de 50 000€ qui est sorti hier correspond à la valeur transfermarkt du joueur. Ça m'étonnerait que cela corresponde à ça. Elle doit être un peu plus élevée, avec peut-être un pourcentage à la revente. Même si les clubs algériens n'ont pas tous le réflexe de mettre ce type de clause.

"BORDEAUX NE PERDRA PAS D'ARGENT"

Quel est le niveau du championnat Algérien ?

C'est compliqué à comparer le championnat algérien avec le championnat français. Ce n'est pas du tout le même contexte. C'est un championnat très difficile, avec peu d'écart entre le dernier et les premières places. C'est très défensif. Certains diront que le niveau est entre le national et le CFA. Il y a des équipes en Algérie qui ont le niveau National - Ligue 2 avec des moyens supérieurs et qui arrivent à garder de bons joueurs, avec des niveaux internationaux.

C'est un bon signe pour les jeunes joueurs algériens ?

En Algérie, il y a en ce moment un politique pour mettre en avant les jeunes joueurs. Il y a eu ces dernières années beaucoup de bons joueurs qui sont sortis. Les exemples de Bensebaini et Atal sont les plus connus, mais il y en a d'autres. À l'avenir il y en aura d'autres, par exemple Hicham Boudaoui qui évolue au Paradou. Il est très prometteur. Même si Aïssa Boudechicha est destiné à aller avec les pros, il va d'abord se renforcer avec la réserve. Bordeaux prend très peu de risques, même si le joueur ne réussit pas forcément à Bordeaux, les Girondins de Bordeaux ça reste un très grand club, et il pourra rebondir ailleurs. Bordeaux ne perdra pas d'argent. C'est un très bon signe de la part de la nouvelle direction des Girondins.

Au moment où nous publions cette interview, le transfert n'a pas encore été officialisé par les Girondins de Bordeaux.

#Transferts

Commentaires