La réaction déconcertante d'Albert Riera après la défaite à Saint-Étienne

20/04 - 22:56 | Il y a 1 mois
En conférence de presse, le coach des Girondins est revenu sur la rencontre. Une nouvelle fois, il n'hésite pas à clamer que son équipe était supérieure à l'adversaire. Aussi, il glisse un mot sur les échauffourées en fin de match, sans démentir ce qu'il s'est passé.
La réaction déconcertante d'Albert Riera après la défaite à Saint-Étienne

© Iconsport

"À la mi-temps, on se disait qu'il pouvait y avoir 0-4 !"

Albert Riera : "C'est difficile à expliquer. J’ai senti tout le match qu’on était supérieur, le plan marchait, et c'est un problème dans la surface de réparation offensive et défensive comme tout le temps. À la mi-temps, on se disait qu'il pouvait y avoir 0-4 ! La première mi-temps, on a senti qu’il y avait qu’une équipe sur le terrain. Après, on n’est pas une équipe faite pour jouer en transition. On a commencé à souffrir quand le match était ouvert, comme tout le temps. Quand il se passe beaucoup de choses dans le match, on est une équipe morte. Le problème, il est dans les deux surfaces comme d’habitude.

Cette équipe doit changer les choses dans les surfaces de réparation que je sois le coach la saison prochaine ou que ce soit un autre. Ça te fait mal à la fin, quand tu as les occasions, il faut le faire, et on ne peut pas avoir peur de l’adversaire dans la surface. Les joueurs ont bien compris ce qu’ils devaient faire, il y avait des espaces entre leurs centraux et leurs latéraux, on a provoqué beaucoup de problèmes à leurs latéraux. Pour vous le plus important c’est le résultat et le résultat n’est pas bon. Et ça, je n’ai pas la solution."

"On était meilleur que l'ASSE"

"Je ne suis pas une personne qui crie dans le vestiaire, ce n’est pas le moment de le faire. Ni aujourd’hui ni demain matin, on ne va récupérer et on parlera ensuite un peu lundi. Dans le foot, il faut s’intéresser à ce qui vient, pas ce qui est passé. On va essayer de continuer à faire progresser les joueurs. Aujourd'hui pour moi, on était meilleur que l'ASSE, mais on a perdu. Vous pouvez l'écrire bien grand."

Au sujet de la prétendue gifle en fin de rencontre (lire ici)

"Tout ce qui se dit sur le terrain reste sur le terrain. Tout ce qui se passe à Las Vegas reste à Las Vegas."

Les propos de la conférence de presse proviennent du site envertetcontretous.fr