Bordeaux explose aussi sur le terrain

Bordeaux explose aussi sur le terrain
16/01 - 14:49 | Il y a 4 mois
Les Girondins ont éclaté face au Stade Rennais 6 à 0. Après 10 jours agités dans le vestiaire en coulisses à l'intérieur du club c'était pourtant prévisible. Le vestiaire a lâché le coach et peut-être aussi le "projet" des Girondins.

Les Girondins de Bordeaux ont démarré cette rencontre en 4-2-3-1. C'est le dispositif classique mis en place par Vladimir Petkovic.

Les joueurs ont lâché

Pour cette rencontre, il aligne Mbaye Niang titulaire à la place d’Alberth Elis. Dès le début du match, Bordeaux est dans son camp avec deux lignes de 4 joueurs pour limiter les espaces aux Rennais. Les Girondins franchissent la ligne médiane à partir de la 11e minute sur un long dégagement. Ça en dit long sur le jeu bordelais.

D'ailleurs, Bordeaux ne se crée pas une seule occasion de but dans ce match et ne va pas tirer une seule fois au but lors des 45 premières minutes. Ce sont les Rennais qui ouvrent le score par Romain Terrier sur un mauvais dégagement de la défense. Lacoux perd son duel de la tête, derrière Mexer défend en tournant le dos, Terrier en profite et trompe Benoît Costil (33’).

Quelques minutes plus tard, Bourigeaud double la mise sur un magnifique coup franc (43’). Bordeaux rentre au vestiaire mené au score 2 à 0. C'est tout à fait logique.

Réduit à 10 à la 50'


Au retour du vestiaire, Issouf Sissokho se fait exclure pour un deuxième carton jaune (50’). Bordeaux termine le match à 10. Laborde inscrit son but à la 61’ (3-0). Petkovic sort Niang qui a été fantomatique et Lacoux. Elis et Fransergio entrent en jeu. Les multiples changements ne changeront rien, la messe est dite. Guirassy inscrit le 5e et le 6e but à la 90' et 90+2'. Cette équipe est à son crépuscule et semble tomber dans les ténèbres.

Petkovic signe peut-être le match sous les couleurs bordelaises. De toute façon, sa succession a déjà été envisagée par le board bordelais. Ce n'est qu'une question de temps.

Suivre le Débrief à Chaud en direct à partir de 15h: