David Guion : "La base c'est d'avoir cet état d'esprit là"

02/04 - 22:11 | Il y a 3 mois
L'entraineur des Girondins se montre critique envers l'arbitre de la rencontre, notamment sur l'expulsion de son défenseur, Enock Kwateng.
David Guion : "La base c'est d'avoir cet état d'esprit là"

© IconSport

Au micro de Prime Vidéo, il revient également sur le changement tactique qu'il a effectué dans les dernières minutes, et décrypte la rencontre.

David Guion critique l'arbitrage

David Guion : "Sur le premier carton (d'Enock Kwateng) c'est vrai qu'il y a de l'engagement, mais il a les pieds au sol, il y a un excès d'engagement. Déjà ce jaune me paraissait sévère, quand on joue au football, il y a inévitablement de l'engagement, mais en l'occurrence, ses pieds n'étaient pas décollés. C'est vrai que sur le coup, l'arbitre nous fait très mal, et par rapport au match, il nous met en difficulté. Nous étions partis sur une très bonne première demi-heure, on posait des problèmes aux Lillois. On sait que dans notre situation, les arbitres ne vont pas nous aider, on le sait très bien, on connait ça tous les week-ends. Les joueurs le savent, je leur dis avant le match que l'arbitre ne sera pas avec nous, ils le savent, mais je n'ai pas envie de retenir que ça."

Changement tactique

"Honnêtement à la 83e minute, je voyais qu'il y avait beaucoup de centres avec les coups de pied entrants de Zhegrova, et sur le côté gauche également. J'avais déjà changé mes excentrés pour amener plus d'aide sur les latéraux, et je sentais qu'il y avait beaucoup de ballons dans les 16 mètres 50, donc il me fallait un joueur de tête en plus. C'est pour cela que j'ai souhaité rajouter Paul (Baysse) plutôt que de garder une profondeur."

Analyse 

"La base c'est d'avoir cet état d'esprit là, c'est d'avoir cette solidarité, cet engagement, la base c'est ce que je leur dis. Les huit matchs, ça c'est la base, et puis après il va falloir aller chercher les victoires pour aller chercher les points. Encore une fois on était bien partis sur cette première demi-heure, je trouve qu'on avait quelques possibilités, on avait bien trouvé les espaces qu'on voulait attaquer, on trouvait bien Java (Dilrosun) dans l'interligne. On a eu des solutions sur les centres. J'ai vraiment bien apprécié cette première demi-heure. Maintenant il faut s'attacher à ce qu'on vient de faire en termes de solidarité, en termes d'état d'esprit, et il faudra rajouter de l'efficacité pour remporter les matchs. Ce sera le challenge du prochain match."

 

#Ligue1