Jeu : Hatem Ben Arfa peut il se relancer ?

Jeu : Hatem Ben Arfa peut il se relancer ?
18/02 - 18:06 | Il y a 2 mois
Leader offensif des Girondins, Hatem Ben Arfa s’est vu confier les clés du jeu par son entraîneur Jean-Louis Gasset à son arrivée. Dans une période difficile actuellement, Ben Arfa doit-il continuer d’endosser ce rôle ?

Arrivé aux Girondins de Bordeaux cet été, Hatem Ben Arfa a de suite été présenté comme une recrue importante pour le club au scapulaire. Il faut dire que l’ancien international français jouit d’une bonne cote de popularité en France, et qu’il est très certainement le joueur le plus talentueux de l’effectif bordelais.

Jean-Louis Gasset qui connaît bien l’ancien Lyonnais, pour l’avoir eu en équipe de France lorsqu’il était l’adjoint de Laurent Blanc, a tout de suite vu en Hatem un leader offensif. L’entraîneur bordelais lui a donc confié les clés du camion et lui a accordé beaucoup de confiance.

Hatem Ben Arfa connaît un coup de pompe

Oui, mais voilà, Hatem Ben Arfa est un joueur “cyclique”, qui a toute sa carrière, alterné entre l’excellent et le mauvais.

Auteur d’une bonne première partie de saison, avec 2 buts inscrits et 4 passes décisives, Ben Arfa rendait de fiers services à son équipe et prenait le jeu à son compte.

Mais depuis le début de l’année 2021, le numéro 8 bordelais n’est plus que l’ombre de lui-même. Victime d’une blessure à la cuisse le 4 janvier, Ben Arfa avait alors manqué 4 matchs des Girondins, qui s’étaient imposés à 3 reprises. Depuis son retour, face à Lyon le 29 janvier, les Marine et Blanc n’ont plus gagné. Simple coïncidence ? En tout cas, Hatem Ben Arfa traverse à coup sûr une période compliquée qui soulève certaines interrogations, comme l’explique Clément Carpentier : “Centraliser le jeu autour de Hatem Ben Arfa, c’est du quitte ou double. Aujourd’hui la question se pose de nouveau, parce que Ben Arfa est moins bien dans le jeu, alors qu’il avait été très bon en 2020, il ne faut pas l’oublier. Il a aussi eu une petite blessure en janvier, qui joue peut-être sur son état de forme, en plus d’un contre coup physique, parce que c’est un joueur qui n’a pas beaucoup joué ces dernières années.”

Actuellement dans une période délicate, Jean-Louis Gasset a-t-il raison de persister avec Ben Arfa qui n’est pas au mieux ?

Car un Hatem Ben Arfa qui doute et qui n’est pas bien physiquement, n’est pas indispensable à l’équipe. En effet, le meneur de jeu des Girondins dans ces cas-là a souvent tendance à vouloir faire la différence tout seul et à oublier ses partenaires. Moins affûté physiquement, il devient alors moins efficace et fournit moins d’efforts sur le terrain.

Néanmoins, l’état de forme de l’ancien niçois ne semblait pas inquiéter son entraîneur à la suite du match nul contre Marseille, où Hatem Ben Arfa n’avait pas été bon et avait trop souvent cherché la solution individuelle. Jean-Louis Gasset avait alors déclaré : “Non je ne suis pas inquiet pour Hatem. Il aurait aimé gagner ce match. Je pense que Hatem est parti dans l’idée de faire un exploit. Ça ne m'inquiète pas, ça part d’un bon sentiment. On a des joueurs qui dribblent. Kalu est rentré et a dribblé. On aurait dû mieux jouer des situations offensives. Hatem a dribblé quand il est arrivé. Suite à des actions individuelles, il a fini, il a fait des passes clés. Pourquoi voulez-vous que ça pose un problème avec ses coéquipiers ?”

Alors que les Girondins restent sur une série de 5 matchs sans victoire, Hatem Ben Arfa est attendu comme le sauveur, lui qui peut faire basculer un match à lui tout seul, lorsqu'il est en forme. Moins bien physiquement depuis plusieurs semaines, Hatem Ben Arfa devrait-il débuter et enchaîner les prochains matchs ? La solution ne serait-elle pas de le faire souffler un peu pour récupérer ?

Avec des Girondins qui espèrent se relancer et une profondeur d’effectif sûrement insuffisante, il n’est pas certain que Jean-Louis Gasset pense à faire souffler Hatem Ben Arfa ou en ait le choix.

Thibault Delaunay : "Certains supporters ont l'impression de se faire voler l'identité de leur club"

#Ligue1
COMMENTAIRES