Les Girondins balancent le match [Joueur par Joueur Bordeaux-Toulouse]

10/02 - 18:13 | Il y a 2 semaines
Éliminés en 32e de finale de la Coupe de France par Toulouse sur le score de 2 à 0, les Girondins de Bordeaux enchaînent une 4e défaite consécutive.

C’est la crise aux Girondins de Bordeaux ! Après 3 défaites en championnat, les bordelais enchaînent une 4e défaite de rang, et sont éliminés par Toulouse en 32e de finale de la Coupe de France. Battus sur le score de 2 buts à 0, les Marine et Blanc ont déjoué et ont été incapables d'inquiéter leurs rivaux toulousains, bien plus motivés à l'idée de continuer l'aventure.

Le onze de départ de l’entraîneur bordelais, Jean-Louis Gasset, pose question avec un turn over très important et une première titularisation offerte à beaucoup de jeunes dans un contexte compliqué. 

Gaëtan Poussin : Habituel remplaçant de Benoît Costil, Gaëtan Poussin s’est montré à la hauteur. Présent dès les premières minutes, le gardien bordelais effectue plusieurs arrêts en première mi-temps devant Sanna, Ngoumou et Koné et sur une passe en retrait mal assurée de Mexer. Peu aidé par sa défense aujourd’hui qui a beaucoup souffert, il ne peut rien sur les buts des Toulousains Bayo (38e) et Antiste (57e).

Loïc Bessilé :  Le jeune défenseur de 21 ans connaissait sa première titularisation aujourd’hui. Aligné dans une défense à 3, aux côtés de Mexer et Jovanovic, il a alterné entre le bon et le moins bon. Costaud dans les duels et plutôt bien placé, il a plusieurs fois été mis en difficulté par le latéral Toulousain Sanna, mais n’a pas été aidé par son latéral gauche Maxime Poundjé, souvent absent sur les retours défensifs. Remplacé par Ben Arfa à la 55e minute qui a beaucoup tenté mais confirme sa méforme actuelle. 

Edson Mexer : Le défenseur central n’est jamais rentré dans son match. Dès le début de match, l’international mozambicain rate deux passes en retrait vers son gardien Gaëtan Poussin et offre deux occasions aux Toulousains. Sur le 1er but toulousain, il ne sort pas suffisamment sur Antiste qui a tout le temps de servir Bayo. Il a été le moins bon des trois centraux.

Vukasin Jovanovic : Pour ses premières minutes disputées cette saison, le défenseur serbe a été moyen. Lors du premier acte, il a été bien en place mais a été mis quelquefois en difficulté par le latéral gauche Rapnouil. En deuxième mi-temps, il est replacé en défense centrale, dans une défense à 4 et quelques minutes plus tard il se fait trop facilement éliminé par Antiste qui inscrit le 2e but toulousain.

MaximePoundjé : Utilisé en tant que piston gauche dans un 3-5-2, le latéral gauche bordelais n’a pas existé. Défensivement, il a sans arrêt été mis en difficulté par les montées incessantes de Sanna et a oublié plusieurs replis défensifs. Offensivement, le franco-camerounais a très peu combiné avec Mara et n’a rien apporté.

Jean-Michaël Seri : Titulaire pour la 1ère fois depuis son arrivée, Seri a montré de belles choses mais a semblé parfois en manque de rythme. Très juste techniquement, il a constamment cherché à jouer vers l’avant. Malheureusement, il est un peu court pour intervenir sur Antiste sur le premier but toulousain. En début de seconde période, sur une contre attaque, il sert parfaitement Jimmy Briand qui frappe sur le gardien toulousain. Il est remplacé à la 75e minute par Zerkane. 

Dilane Bakwa : Aligné au milieu de terrain devant Seri et Lacoux, le jeune milieu de terrain de 18 ans a été volontaire. Il a tenté de déborder quelques fois et de dédoubler avec Traoré en première mi-temps sur le côté droit. Il a cependant été trop juste techniquement en perdant plusieurs ballons au milieu du terrain. Il a été remplacé par Adli à la 65e minute qui a apporté un peu plus de liant technique mais semble à court de forme. 

Tom Lacoux : Le jeune milieu de terrain a fait bonne impression. Placé devant la défense bordelaise, il a été investi dans toutes les tâches qui lui ont été confiées. Souvent bien placé et costaud dans les duels, il a permis un certain équilibre au milieu de terrain. Replacé latéral droit en seconde mi-temps, Tom Lacoux a également montré qu’il était un joueur polyvalent et investit. À ce poste, il a plutôt bien défendu et a essayé d’apporter offensivement. Un match sérieux de la part du jeune français. 

--> Regarder le Debrief à Chaud de Bordeux-Toulouse

Amadou Traoré : Titulaire pour la première fois cette saison, le jeune Traoré s’est montré. Même s’il n’a pas réussi énormément de gestes, le jeune ailier a été très actif. Il a tenté quelques débordements même s’il a manqué de réussite dans la dernière passe et est venu prêté main forte à Jovanovic sur plusieurs actions défensives. Remplacé à la 65e minute par Rémi Oudin, qui a comme à son habitude été très volontaire à son entrée en jeu, même s’il a eu du mal à se montrer dangereux offensivement. 

Sekou Mara : Lui aussi a joué ses premières minutes cette saison et ces dernières ont été plutôt encourageantes. Aligné en attaque aux côtés de Jimmy Briand, il s’est beaucoup déplacé en première période se retrouvant parfois en pointe et parfois attaquant gauche. Il a tenté de combler l’absence de Briand souvent trop bas, et a essayé quelques dédoublements avec Poundjé. En seconde période, il a semblé manqué de jus et a été remplacé par Hwang à la 65e minute. 

Jimmy Briand : Vexé par son manque de jeu en ce début de saison, Jimmy Briand n’a presque pas existé sur ce match. Désigné capitaine par Jean-Louis Gasset, l’attaquant Girondin a souvent décroché pour venir chercher des ballons très bas, trop bas. Sa mauvaise passe pour Seri au milieu de terrain amène au 1er but toulousain à la 38e minute. Trop court physiquement, il n’a jamais réussi à inquiéter la défense toulousaine et sa frappe à la 51e minute manque de puissance pour inquiéter Isak Pettersson.

Jean-Louis Gasset : L’entraîneur Girondin n’a pas été bon dans ses choix pour son onze de départ. Il a effectué un énorme turn over, offrant à 9 joueurs sur 11 leurs premières minutes de jeu cette saison. Il a choisi un système en 3-5-2 qui n’a pas fonctionné et a été abandonné par certains de ses joueurs qui ne lui ont pas rendu la confiance accordée. L’entraîneur Girondin qui avouait en conférence de presse vouloir remporter la Coupe de France, sort par la petite porte dès les 32e de finale.

Gaëtan Poussin : "On va revenir pour repartir de l’avant"

#Coupe de France

Commentaires