OM-Bordeaux : la guerre du milieu pour les Girondins

17/10 - 11:12 | Il y a 5 jours
Les Girondins se déplacent à l’Orange Vélodrome pour y affronter l’OM. Le premier véritable choc pour les Bordelais cette saison, qui devront répondre présent au milieu de terrain.

L'OM est fort au milieu

Lorsque l’on regarde les deux effectifs de ce match, une chose saute aux yeux. Le déséquilibre au milieu de terrain. Du côté de l’OM, depuis le début de saison, le milieu de terrain semble être une force avec un effectif fourni dans cette zone. On pourrait citer Kamara, Rongier, Sanson ou encore les nouvelles recrues Michael Cuisance et Pape Gueye. On pourrait également citer l’expérimenté Strootman. Une véritable force pour les Olympiens qui ont souvent été sauvés par un de ses trois hommes du milieu autant défensivement qu’offensivement. C’est très souvent dans ce secteur de jeu que les hommes d’André Villas Boas arrivent à faire des différences.

Peu de choix pour les Girondins

Face à eux, les Girondins de Bordeaux qui ont clairement un manque dans cette zone du terrain dans le nombre d’abord, mais aussi dans la polyvalence des profils. Un seul milieu défensif à savoir Otavio et seulement deux milieux « box to box » : Basic et Zerkane. On pourrait également citer Adli dans un profil plus offensif plus haut sur le terrain, mais dans le comparatif entre les deux équipes, l’avantage est clairement à l’Olympique de Marseille.

4-3-3 vs 4-2-3-1

Jean Louis Gasset privilégie depuis quelques matchs un 4-2-3-1 tandis que l’OM semble installer en 4-3-3. C’est dans cette guerre du milieu que le match se jouera sans aucun doute.

À lire aussiToma Basic s'est confié à propos de son avenir

Pour Bordeaux, il s’agira d’éviter d’être trop vite pris par les trois hommes de l'entrejeu marseillais. Répondre présent aussi bien dans le pressing que dans l’impact physique. Il faudra donc un grand Otavio pour réussir à gérer les déplacements entre les lignes d’un Rongier ou d’un Sanson. Toma Basic devrait lui réussir à presser et surtout se projeter vite vers l’avant pour empêcher l’OM de s’installer dans le camp adverse et prendre le pas sur les Bordelais.

Pour Gasset, le rôle du numéro 10 - a priori Nicolas de Preville (ou une surprise Ben Arfa?) - sera essentiel. Essentiel parce qu’il devra d’abord considérablement gêner les milieux marseillais entre les lignes pour les forcer à reculer et ne pas trop se projeter, puis parce qu’il faudra aussi effectuer un repli défensif efficace pour ne jamais être dépassé trop longtemps dans le nombre sur cette zone du terrain.

Résister au pressing

Pour Bordeaux il faudra également réussir à être très juste avec le ballon et bien gérer le pressing d’un joueur comme Sanson. La paire Otavio-Basic a d’ailleurs souvent du mal à être efficace lorsqu’ils sont pressés. Un joueur comme Adli pourrait aussi être intéressant pour l’équipe puisqu’il permet de contrôler un peu plus le jeu.

Ce choc de la 7e journée de Ligue 1 se jouera donc sans doute au milieu de terrain.

H.B

Commentaires