Petkovic cherche encore la bonne formule [Joueur par joueur]

17/10 - 18:58 | Il y a 2 mois
Les Girondins ont concédé le match nul face au FC Nantes dans le derby 1 à 1. Détails des performances joueur par joueur.

Benoît Costil : Moins serein que d’habitude dans son jeu au pied, il a perdu quelques ballons sur des relances envoyées directement en touche. Il réalise deux arrêts importants, dont l’un en première période face à Kolo Muani, et un second en deuxième en seconde mi-temps sur une frappe de Simon.

Abdeljalil Medioub  : match solide aux côtés de Laurent Koscielny. Pour sa première titularisation, il a joué juste, sans prise de risque inutile. Il a été solide dans les duels.

Laurent Koscielny  : Il n'a pas raté son retour dans le 11. Capitaine pour ce match, il a été solide et incisif dans les duels. Il a coupé les attaques adverses et a été dangereux sur les corners offensifs.

Enock Kwateng : Il a alterné le bon et le moins bon sur son côté droit. Volontaire, il a réalisé quelques percées physiques dans le camp adverse. Il lui manque le bagage technique pour améliorer la qualité de ses passes et ses transmissions. Ça handicape la qualité du jeu sur son côté droit.


Le Débrief à Chaud de Bordeaux-Nantes


Ricardo Mangas : en retard défensivement parfois, il n’économise pas ses efforts pour dédoubler sur son couloir. Sur l’ouverture du score de Hwang, il fait l’effort pour dédoubler et gêner les défenseurs adverses.

Otavio : du jeu latéral et souvent à contre sens sur les transitions offensives. Il est vaillant et va au duel ce qui sauve sa prestation générale.

Junior Onana :  indispensable même sur une jambe. Petkovic l’a fait jouer alors qu’il n’est pas à 100%, signe que ça va mal dans le milieu de terrain bordelais. Il joue simple vers l’avant et sait se placer comme il le faut sur les transitions. Il bonifie le jeu bordelais. Il a eu un coup de pompe physique attendu en deuxième mi-temps.

Yacine Adli : désordonné avec des erreurs techniques en première période pour le joueur de l’AC Milan. Il n’a pas réussi à conduire le jeu bordelais même s' il apporte du liant par rapport à ses partenaires. On attend plus de sa capacité à faire jouer ses coéquipiers. Il a touché assez peu de ballons dans ce match.

Javairo Dilrosun : Certainement le meilleur joueur des Girondins sur le terrain cet après-midi. Vif, rapide, dribbleur et feu follet parfois, il a animé les attaques bordelaises. Il est passeur décisif sur le but de Hwang. Malheureusement, ces nombreux centres lors de la première mi-temps n'ont pas trouvé preneur. 

Sekou Mara : Il a eu du mal à rentrer dans son match et a gagné des duels. Il n’est pas bien placé sur les centres de Dilrosun en première mi-temps. S' il arrive à bien fixer la défense adverse. Au final, il ne s’est pas créé une seule occasion franche.

Hwang Ui-jo : une fois de plus le Sud-Coréen débloque le match des Girondins en faisant sa spéciale. Il est à gauche et se décale sur son pied droit à l’entrée de la surface. Il place une mine qui fait mouche. C’est imparable. Lui aussi était en sélection pendant 15 jours ce qui ne l'empêche pas de performer. Il sort sur une blessure à la cheville en deuxième mi-temps.

Vladimir Petkovic :  L'entraîneur des Girondins de Bordeaux a changé son système de jeu et abandonné sa défense à 3 pour une organisation en 4-2-3-1. Si pendant 20 minutes le jeu des Girondins a été intéressant et porté vers l'avant, le reste du match a été plus compliqué. Alors que son équipe mène au score 1 à 0, il décide de modifier son système et de passer un 4-3-3. De plus, la gestion de la sortie sur blessure de Hwang est mal négociée, car Bordeaux encaisse le but alors que l’équipe est réduite à 10. Finalement, il cherche encore la bonne formule pour son équipe, et son coaching n’a pas été positif dans ce match.

Les remplaçants : à l'exception d'Albert Elis qui se crée une belle occasion de but et qui anime son côté droit dès son entrée, les autres joueurs qui sont entrés en jeu ne se sont pas mis en valeur (Fransergio, Pembele, Kalu, Elis, Niang).

 
COMMENTAIRES