Point de vue : Bordeaux ne prolongera pas Otavio

10/12 - 16:28 | Il y a 6 mois
Nous vous proposons une nouvelle rubrique : point de vue. Il s’agit d’exprimer une opinion argumentée sur l’actualité du club. Ici, la prolongation d’Otavio.

Un salaire en décalage vs son statut sportif

Le milieu de terrain brésilien des Girondins, Otavio, va certainement quitter le club lors du mercato d’hiver. Si une offre arrive sur la table du board bordelais, il partira.

À 27 ans, Otavio est en fin de contrat au mois de juin prochain. Arrivé à Bordeaux lors de l'été 2017, il a prolongé son contrat il y a 2 ans, au mois de décembre 2019. De ce fait, il touche aujourd’hui un salaire de 150 000€ brut mensuel, comme l’a dévoilé le journal Sud Ouest hier.

Par exemple, Fransergio qui a été recruté cet été toucherait 57 000€/mois, plus des primes. Ainsi, Otavio à une rémunération 3 fois supérieure à celle de son compatriote qui joue au même poste, cherchez l’erreur. En 2019, avant le COVID, la politique salariale des Girondins était hors sol.

Pour tenir le vestiaire, la nouvelle direction doit harmoniser les salaires et purger les rémunérations l’époque King Street GACP : Costil, Koscielny, Mexer, Kwateng, et Otavio.

 

third.jpg (30 KB)
Crédit @iconsport

 

Besoin de changer de club

Après 4 années à Bordeaux, le joueur se pose des questions depuis l'été dernier sur son avenir. Attaché à la ville et au club, il aimerait également donner une nouvelle impulsion à sa carrière après 2 années très difficiles en coulisses à l'intérieur du club.

D'autant qu’aujourd’hui, il n’est plus indispensable à l’équipe de Vladimir Petkovic. Avec des prestations en demi-teinte depuis son retour de blessure, Otavio a même perdu son statut de titulaire.

Bordeaux lui fait une offre “pour la forme”

Vous l'avez compris, nous pouvons supposer que les Girondins ne s'alignent pas sur son salaire actuel. C’est économiquement impossible, et son niveau sportif ne le justifie pas, il faut être lucide.

C'est pourquoi la direction des Girondins lui fait une offre de prolongation "pour la forme" et pour son ancienneté aux Girondins. De plus, Otavio est très apprécié par les supporters.

Finalement, cette proposition correspond à n’en pas douter à la nouvelle politique salariale. Il est ainsi très peu probable qu’un accord soit trouvé car le joueur souhaite maintenir un niveau de rémunération. Il devrait donc regarder ailleurs.

Bordeaux pousse pour son transfert

Par conséquent, les Girondins et son directeur technique Admar Lopes vont faire le forcing pour lui trouver un club dès le mois de janvier. Car Bordeaux doit alléger sa masse salariale et faire entrer du cash. En se séparant d'Otavio, le club remplit ces deux objectifs.

La piste russe pourrait être réactivée, avec le Lokomotiv qui a déjà engagé deux anciens joueurs des Girondins Pablo et Kamano. Otavio a le même agent que Pablo ce qui devrait faciliter les discussions.

Son indemnité de transfert sur le site transfermarkt est évaluée aujourd’hui à 7M€. Bordeaux doit jouer serré car s’il reste jusqu’à la fin de son contrat, Otavio partira libre. Nous sommes donc très proche de la fin de l'histoire entre Otavio et les Girondins. Que ce soit économiquement ou sportivement Otavio n'entre plus dans le projet bordelais.

Partagez-vous cette analyse de la situation d'Otavio ? Dites-le-nous dans la consultation-dessous et dans les commentaires.

 

 


Laurent Batlles : “Il faut être capable d’être plus pragmatique”


 
#Transferts