Quel joker possible pour les Girondins ?

04/09 - 19:42 | Il y a 2 semaines

Si le mercato estival a fermé lundi soir dernier à minuit, tous les clubs de Ligue 1 peuvent s’octroyer le droit de signer un joueur libre selon certaines conditions ou encore un joker et/ou médical.

Comme le précise le règlement administratif de la LFP (article 213), les clubs de l’Hexagone ont encore la possibilité de recruter des joueurs qui n’ont pas encore trouvés chaussure à leur pied ou bien des jokers (qui peuvent être médical) afin de pallier à certains cas précis comme une blessure importante. Pour les jokers, ce sont des joueurs qui évoluent sur le sol français. A WebGirondins, nous avons décidé de vous réaliser un 11 de joueurs libres qui pourraient rejoindre les rang des Girondins de Bordeaux en cas de pépins physiques ou d’opportunités avec certains joueurs qui sont toujours sur le marché.

Stephano Sorrentino (gardien de but, 40 ans) : L’ancien joueur du Chievo Verone se retrouve libre depuis la fin de l’exercice 2018-2019 de Série A. Si jamais les Girondins devaient jeter leur dévolu sur le gardien transalpin, cela ne sera le cas de blessures importantes de ses portiers.

Mehdi Zeffane (latéral, 27 ans) : Après la belle saison du Stade Rennais avec une Coupe de France remportée au nez et à la barbe du Paris Saint-Germain, de nombreux joueurs se sont retrouvés en fin de contrat à l’image de l’international algérien qui se retrouve sans club.

Matias Silvestre (défenseur, 34 ans) : Après la rétrogradation d’Empoli en Série B, le défenseur italo-argentin s’est retrouvé sans club bien qu’il ait joué 34 matches en Serie A et inscrit deux buts.

Johan Djourou (défenseur, 34ans) : l’ancien joueur d’Arsenal n’a toujours pas foulé les pelouses depuis janvier dernier et la fin de son aventure avec le club italien de SPAL. Malgré des possibilités de retourner jouer en Suisse avec le FC Sion, l’ancien international suisse n’a pour l’instant pas réussi à retrouver un club.

Fabio Coentrao (latéral, 31 ans) : Après une courte expérience dans le club portugais du Rio Ave, l’international portugais est à la recherche d’un nouveau défi. Il a fait savoir ces dernières semaines qu’il souhaitait refouler au plus vite les terrains.

Riccardo Montolivo (milieu de terrain, 34 ans) : L’international italien avait terminé à la fin de la saison dernière son parcours à l’AC Milan. À ce jour, son avenir est encore très incertain. S’il ne trouve pas de club d’ici quelques mois, l’ancien joueur de la Fiorentina pourrait songer à embrasser une carrière d’entraîneur.

Claudio Marchisio (milieu de terrain, 33 ans) : Après son expérience de courte durée avec le Zénit Saint-Petersbourg, l’ancien joueur de la Juventus cherche une nouvelle aventure. Si des rumeurs l’ont envoyé du côté de Flamengo, le joueur transalpin est libre de signer où il le souhaite.

Keisuke Honda (ailier, 33 ans) : Suite à son aventure au Melbourne Victory, l’ancien joueur de l’AC Milan ou encore du CSKA Moscou a une particularité puisqu’il est également le sélectionneur du Cambodge. Pour autant, l’international japonais ne veut pas (encore) raccrocher les crampons et n’écarte pas la possibilité de retrouver un club.

Jonathan Biabiany (attaquant, 31 ans) : Après son court passage au Sparta Prague et un retour des plus brefs à Parme, Jonathan Biabiany est lui aussi à la recherche d’un nouveau défi. Si l’ailier droit n’a réalisé principalement sa carrière en Italie, cela pourrait être le bon moment pour le natif de Paris de revenir au pays.

Markel Susaeta (ailier, 31 ans) : Suite à la fin de son contrat avec l’Athletic Bilbao, l’ailier droit espagnol n’a toujours pas retrouvé un club depuis le début de la saison. Une belle opportunité pour certains clubs qui souhaitent étoffer leur effectif avec des joueurs d’expérience.

Wilfried Bony (attaquant, 30 ans) : L’international ivoirien n’a pas connu une saison bien prolifique en Championship avec Swansea l’année passée. Il faut dire que l’ancien joueur de Manchester City n’a pas eu guère de chance avec une rupture des ligaments croisés en début de saison. Au mois de janvier, il rejoindra le club d’Al Arabi au Qatar. À la fin de la saison, il ne sera pas conservé et Bony se retrouve donc libre de tout contrat. Si des rumeurs l’ont envoyé à Lecce ou encore l’Olympique de Marseille, le natif de Bingerville est toujours sans club.

 
#WebGirondins TV

Commentaires