Bilan du coach : Petkovic cherche encore la solution

16/11 - 17:15 | Il y a 2 semaines
Nous réalisons sur WebGirondins depuis une semaine un premier bilan des recrues du dernier mercato. Aujourd’hui, nous nous penchons sur le coach Vladimir Petkovic.

Vladimir Petkovic a signé aux Girondins de Bordeaux cet été jusqu’en 2024. Auréolé d’un parcours extraordinaire avec la sélection de la Suisse à l’Euro, il arrive à Bordeaux en fanfare. Pourtant, le travail est colossal pour construire une équipe.

Énorme chantier

Petkovic débarque 7 jours avant le début du championnat. Calme, il prend son temps et ne s'affole pas dans la gestion de ses joueurs. Il bénéficie de 8 renforts au mercato pour régénérer le groupe, mais tous les joueurs ne sont pas disponibles immédiatement (Elis, Niang), où il arrive dans les derniers jours du mercato (Gregersen, Onana). En outre, il découvre en arrivant l’état physique des joueurs bordelais qui n’est pas bon.

Aucune certitude

Au final, sur le plan comptable il arrive à décrocher seulement 2 victoires en 13 matchs. Surtout, Bordeaux est actuellement 18e et barragiste de Ligue 1. Bordeaux est la pire défense de Ligue 1 avec 27 buts encaissés en 13 matchs, soit une moyenne de plus de 2 buts par match. Les Marine et Blanc ont un rythme de relégable avec une moyenne de 0,92 point par match.

Dans le jeu et l'organisation, il cherche en vain des solutions avec défense à 3, à 5 et à 4. En résumé aujourd'hui, il n’a aucune certitude sur son collectif.


L’avis du spécialiste :

Passer de sélectionneur à entraîneur peut être déstabilisant. Passer de sélectionneur à entraîneur peut être déstabilisant. Le choix des joueurs pour ce mercato est problématique car il ne les a pas totalement choisis.

De plus, on observe souvent des problèmes de composition, et il met sa meilleure équipe en seconde mi-temps. Avec la CAN qui approche et le possible départ de joueurs (Mensah, Kalu, Onana) cela peut être un facteur déterminant pour la suite de la saison. De plus, des choix de joueurs interrogent avec la mise de côté de Gideon Mensah. Également, il ne pourra pas ignorer longtemps un joueur comme Tom Lacoux surtout quand on voit les performances de Fransergio et Otavio.

Agent de joueur préférant conserver l'anonymat


 
COMMENTAIRES