Comment intégrer Hatem Ben Arfa dans le 11 des Girondins ?

14/10 - 12:00 | Il y a 2 semaines
Bordeaux tient son milieu créateur avec Hatem Ben Arfa. Comment l’intégrer dans le 11 des Girondins ?

Ses qualités

Hatem Ben Arfa a besoin de toucher des ballons lorsqu’il est sur un terrain. Il apporte sa qualité technique, son sens du dribble et son orientation du jeu. Ce sont ses principales qualités. De plus, en pleine possession de ses moyens physiques il fait aussi preuve d’explosivité sur ses premiers appuis.

Son positionnement dans ses anciens clubs

Hatem Ben Arfa est utilisé par tous ses entraîneurs dans le coeur du jeu. À Nice, à Rennes, à Paris et même à Valladolid. Sa position préférentielle est d’être au milieu du terrain haut pour toucher un maximum de ballons.

Ainsi, Claude Puel à l’OGC Nice l'avait bien compris. Il a positionné Hatem Ben Arfa derrière les deux attaquants dans un 4-3-2-1. Avec Nice,  il marque 18 buts, et délivre 7 passes décisives en 47 rencontres.

arfa-nice.png (36 KB)

De la même façon, au Stade Rennais il est utilisé soit dans le coeur du jeu, soit en deuxième attaquant comme en finale de la Coupe de France. Les entraîneurs bretons alternent entre le 4231 avec Hatem en numéro 10, ou en 442. Il est alors positionné en deuxième attaquant.

arfa-rennes-&.png (35 KB)

arfa-rennes-2.png (34 KB)
Finale de la Coupe de France - transfermarkt

 

À Valladolid, il a aussi joué dans le coeur du jeu, même s’il n’a été que rarement utilisé cette saison. Voici son positionnement lors du dernier match face à Valence (perdu 2 à 1). 

arfa-valladolid.png (35 KB)
match contre Valence le 20.07.20 - transfermarkt

Son positionnement aux Girondins

Jouer sur un côté demande une exigence et un niveau physique qu’il n'a pas aujourd’hui à 33 ans. De plus, Hatem Ben Arfa n’est pas un ailier. Sa technique et son sens du jeu s'exercent le mieux dans le coeur du jeu. Ses entraîneurs successifs l'ont compris, nous l’avons vu.

Par conséquent, avec Jean-Louis Gasset, Hatem Ben Arfa évoluera certainement au-dessus des deux milieux Otavio et Basic. Il sera en position de numéro 10 ou en deuxième attaquant. De ce fait, avec le 4231 de Gasset nous pourrions avoir le dispositif ci-dessous :

COMPOS D'ÉQUIPES (20).png (131 KB)

Au final, Hatem Ben Arfa devrait facilement s’intégrer dans le jeu bordelais et dans l'organisation mise en place par Jean-Louis Gasset. Sa montée en puissance physique devrait lui permettre de prendre ses marques et d'augmenter son temps de jeu progressivement. C’est le profil de joueur qui manquait à Bordeaux pour proposer de la variété et de la prise de risque dans l’animation offensive.

Commentaires