Daniel Riolo : “Bordeaux c’est juste une sorte de succursale de vente”

12/01 - 12:28 | Il y a 2 semaines
Hier soir, le chroniqueur de l’After Foot sur RMC INFO est revenu sur la la situation du club de Gérard Lopez, le propriétaire des Girondins de Bordeaux.

"Avec Gérard Lopez, Bordeaux ne redeviendra jamais un club compétitif”


Daniel Riolo : “Le choix qui a été fait de prendre Gérard Lopez conduit à penser que Bordeaux ne redeviendra jamais un club compétitif. Parce que ce n'est pas l’idée au fond. L’idée c’est plutôt de se redresser et éventuellement de vendre 2, 3 joueurs par saison.

On va encore me ressortir l’exemple de Lille, mais ça n’a rien à voir. À Lille au début, il y a 250 millions d’euros sur la table qui ne sont pas de la poche de Gérard Lopez mais de fonds d’investissement. Et on la dit, il a bien géré.

Avec Luis Campos, ils ont constitué une super équipe qui a eu une réussite sportive étonnante avec ce titre de champion. Ça c’est formidable. En plus le club n’est pas financièrement à la rue même s'il s'est fait virer" ajoute-t-il sur l’exemple lillois.

“Là à Bordeaux, il n’y a pas d’investissement fort. Je ne vois pas ce qu’il va gérer. Le temps de redresser le club et éviter la catastrophe d’une relégation qui coulerait le club. L’idée n'arrive pas à se mettre en place. Et en plus, ce n’est pas un modèle qui est destiné à refaire de Bordeaux un club normal. C’est juste une sorte de succursale de vente. Ce n'est pas la même idée que Lille.” conclut-il ses propos sur RMC.

L'intégrale de son propos :

 

 


Mercato : une piste pour Edson Mexer ?


 

COMMENTAIRES