Girondins : "Ces scènes de guérilla urbaine devant le stade ça commence à me casser les pieds"

28/02 - 11:54 | Il y a 2 mois
Dans le Talk ce lundi soir, le journaliste du club des 5 Samuel Vaslin a fait les enseignements de ce match face à Guingamp. Outre l'aspect sportif, il n'oublie pas de revenir sur les échauffourées après la rencontre sur le parvis du stade.
Girondins : "Ces scènes de guérilla urbaine devant le stade ça commence à me casser les pieds"

© Iconsport

"Je vois de la continuité dans le jeu"

Samuel Vaslin : "Les matchs se suivent et se ressemblent pour Bordeaux. Dans les idées de jeu et le football pratiqué, il y a des choses assez intéressantes et la régression est visible. Je vois de la continuité, on peut être satisfait.

Depuis plusieurs semaines, je tempère les performances de Johnsson. Je pense qu'après ce match face à Guingamp, dans la progression et le jeu au pied il est intéressant. Il sert le jeu. Je suis assez rassuré du secteur défensif. Hormis des erreurs individuelles, on a pris peu de buts sur des erreurs collectives."

"Ce n'est pas l'image que l'on doit renvoyer du club, et de la ville de Bordeaux"

Il poursuit : "Je ne suis pas là pour blâmer les abonnés du Virage Sud dont je sais qu'une majorité de supporters, des passionnés, sont le poumon du club et qui parfois font beaucoup de bien. Je ne suis pas là pour blâmer les gens de la North Gate que je ne connais pas et qui sont au collectif nouveau. En revanche, quand je vois ces scènes de guérilla urbaine devant mon stade et que ce n'est pas la première fois de la saison, ça commence à me casser les pieds. Si des gens ont besoin de se défouler et pensent que le FCGB est le terrain pour ça qu'ils aient ailleurs. Qu'il arrête de faire ça aux abords de notre stade. Ce n'est pas l'image que l'on doit renvoyer du club, de la ville de Bordeaux, et encore moins du monde ultra. Qu'ils arrêtent de nous casser les pieds et qu'ils aillent dans un autre endroit pour se battre. Je sais très bien que cela concerne une poignée de gens."

>> Les podcasts WebGirondins partout, tout le temps

 

Écoutez ces propos :